Afrique

Mali : les enseignants décident de boycotter les examens de fin d’année

-Cette décision intervient suite à l’échec des négociations entamées, jeudi, avec le ministère du travail et de la fonction publique

Nadia Chahed   | 23.07.2021
Mali : les enseignants décident de boycotter les examens de fin d’année

Bamako


AA/Bamako/Amarana Maiga

Après trois heures de discussions entre les enseignants et le ministère du Travail et de la fonction publique du Mali, la synergie des syndicats a décidé de boycotter les examens de fin d’année et la rentrée prochaine.

La synergie du syndicat des enseignants signataires du 15 octobre 2016, a réaffirmé sa position par rapport à l’article 39, et demande son application pure et simple a déclaré à la presse le porte-porale du syndicat, Ousmane Almoudou à la fin de la rencontre.

Le syndicat proteste contre l'harmonisation de la grille salariale des fonctionnaires de l'Etat. Selon ses responsables, l'application de ce projet de loi remet en cause les acquis de l'article 39.

Vendredi dernier le Président de la Transition Colonle Assimi Goïta a abrogé l’article 39 par une ordonnance.

La synergie avait alors annoncé la fermeture des écoles publiques sur toute l’étendue du territoire.

Il faut rappeler que l'article 39 accorde 15,17% d'augmentation sur les salaires des enseignants.

Il stipule, en outre, que : « toute majoration des rémunérations des fonctionnaires relevant du statut général des fonctionnaires s’applique de plein droit au personnel enseignant de l’enseignement fondamental, secondaire, de l’éducation préscolaire et spéciale ».

Depuis, le 1er juillet dernier le syndicat avait annoncé le boycott des examens de fin d'année et la non délivrance des notes.

Les examens du Diplôme d'Etudes Fondamentales DEF devraient se tenir du 16 au 18 août prochain et le baccalauréat du 23 au 26 du même mois.

Selon le ministre du Travail et de la fonction, Sidibé Dedeou Ousmane, cette rencontre avec le corps enseignant s’inscrit dans le cadre de l’apaisement du climat social. Elle a, en outre, demandé la suspension des actions envisagées par le syndicat de l’éducation nationale.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın