Afrique

Mali: 21 morts dans l'attaque d'Ogassagou (bilan officiel)

-Quelques heures après cette attaque, neuf personnes ont péri dans deux attaques distinctes qui ont visé l'armée malienne respectivement à Bintia, dans la région de Gao (nord) et à Mondoro ( centre).

Nadia Chahed   | 15.02.2020
Mali: 21 morts dans l'attaque d'Ogassagou (bilan officiel) Photo d'archives

Tunis

AA/Tunis

Vingt-et-un personnes ont trouvé la mort dans l'attaque armée qui a visé le village peul d'Ogassagou dans le centre du Mali, a annoncé le gouvernement malien dans un communiqué publié vendredi en fin de journée.

"Ce vendredi matin la localité d’Ogassagou dans le cercle de Bankass région de Mopti (centre) a fait l’objet d’une attaque meurtrière perpétrée par des hommes armés non encore identifiés", précise le ministère malien de la Communication dans un communiqué publié sur sa page facebbok.

Le bilan provisoire fait état de 21 morts et des disparus parmi la population civile, indique la même source.

Le gouvernement fait en outre état d'importants dégâts matériels, notamment des cases incendiés et un nombre important de bétail calciné et emporté.

Condamnant cette attaque, le gouvernement affirme qu'il continuera à assurer la protection des populations et à créer les conditions d’une véritable cohésion gage d’une paix durable dans le pays.

L’attaque menée par une trentaine d’hommes armés, dans la nuit de jeudi à vendredi, a été favorisée par le retrait, quelques heures auparavant, de l’armée malienne, a expliqué le chef du village, Aly Ousmane Barry cité par les médias.

Le 23 mars 2019, ce village situé près de la frontière avec le Burkina Faso, avait été attaqué par des présumés chasseurs dogon avec un sinistre bilan de 160 morts civils.

Quelques heures après l’attaque de vendredi contre le village d'Ogassagou, neuf personnes ont péri dans deux attaques distinctes qui ont visé l'armée malienne respectivement à Bintia, dans la région de Gao (nord) et à Mondoro ( centre), selon l’armée.

Ces attaques surviennent alors que l'armée malienne reconstituée venait de faire son retour à Kidal. Un bataillon d'environ 300 homme est arrivé jeudi après-midi à Kidal dans le nord du Mali.



Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın