Afrique

Madagascar : le bilan du cyclone Batsirai s’alourdit à 120 morts

- Le système des Nations Unies à Madagascar a lancé un appel à une forte mobilisation pour appuyer le relèvement rapide des sinistrés.

Lassaad Ben Ahmed   | 13.02.2022
Madagascar : le bilan du cyclone Batsirai s’alourdit à 120 morts

Madagascar

AA / Antananarivo / Sandra Rabearisoa

Le bilan du cyclone Batsirai qui avait frappé Madagascar dans la soirée du 5 février au 6 février dernier, a été revu à la hausse, soit 120 morts et 124 000 sinistrés, selon les chiffres publiés par le Bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC), samedi.

Concernant les dégâts humains, 8 634 maisons ont été complètement détruites et 3 236 autres endommagées.

Les infrastructures sociales et les bureaux administratifs ont aussi subi des dommages majeurs.

D’après le rapport du ministère de l'Education nationale, 2 562 salles de classe ont été ravagées par les fortes pluies et les vents violents.

Au cours d'un conseil des ministres tenu, jeudi dernier, au Palais d’État d’Iavoloha, le Président Andry Rajoelina a donné des consignes pour que tous les ministres fassent une descente dans les régions et travaillent de concert avec les autorités locales afin de faire un inventaire exact des dégâts et lancer les travaux de reconstruction.

Le chef de l’Etat a insisté sur le besoin d'accélérer les travaux au niveau des infrastructures scolaires et routières.

Depuis lundi dernier, le Président et son épouse ont enchaîné les déplacements dans les régions les plus touchées par le cyclone Batsirai, à savoir, Vatovavy, Fitovinany, Haute Matsiatra, Atsinanana, entre autres.

Depuis la semaine dernière, la communauté internationale a commencé à se mobiliser pour apporter de l’aide à la Grande île.

Le système des Nations Unies à Madagascar a lancé un appel à une forte mobilisation pour appuyer le relèvement rapide des sinistrés.

D’après toujours le BNGRC, les équipes de protection de l’Union Européenne, de l’UNDAC (Équipe d’évaluation et coordination en cas de catastrophes) ainsi que d’autres organisations internationales sont à Madagascar depuis vendredi.

Alors que la Grande île est encore en pleine situation post – cyclonique, la direction de la Météorologie annonce, dans ses prévisions, la formation d’un processus de cyclogenèse à partir de ce dimanche 13 février et pourrait éventuellement menacer les parties nord et nord–est du pays.

En guise d’anticipation, les autorités font part d’un déploiement d’équipes du BNGRC dans les zones concernées.


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın