Afrique

Libye : Haftar rejette le cessez-le-feu du Conseil de sécurité de l'ONU

- Le général à la retraite, Khalifa Haftar, à fait savoir qu’il n’y aura pas de cessez-le-feu avant la prise de Tripoli

Meher Hajbı   | 14.02.2020
Libye : Haftar rejette le cessez-le-feu du Conseil de sécurité de l'ONU

Libyan

AA - Libye

Le général libyen à la retraite, Khalifa Haftar, a annoncé son rejet de la décision du Conseil de sécurité de l'ONU appelant à respecter le cessez-le-feu dans le pays.

C’est ce qui ressort de son discours, diffusé par plusieurs chaînes locales, en réponse à l'adoption par le Conseil de sécurité d'une résolution pour un cessez-le-feu permanent en Libye.

“Il n'y aura pas de retour en arrière avant d’atteindre l'objectif, et nous ne nous arrêterons pas avant de reprendre le contrôle de Tripoli et nos forces sont dans des zones adjacentes au coeur de la capitale”, a-t-il affirmé.

En effet, le Conseil de sécurité a approuvé, mercredi, un projet de résolution britannique, appelant à un engagement en faveur d'un cessez-le-feu en Libye, à la suite de la Conférence internationale de Berlin.

Il est à rappeler que sur une initiative turco-russe, un cessez-le-feu est entré en vigueur, le 12 janvier, entre le gouvernement libyen d’entente nationale, reconnu par la Communauté internationale, et les forces du général à la retraite, Khalifa Haftar, qui conteste la légitimité et l'autorité du gouvernement sur le pays.

Toutefois, les forces de Haftar violent quotidiennement le cessez-le-feu avec des attaques contre Tripoli (ouest), le siège du gouvernement d’entente, dans le cadre d'une opération militaire en cours depuis le 4 avril pour la prise de la capitale.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın