Afrique

Libye : 55 morts dans les explosions des mines de Haftar

- Les troupes du général putschiste ont dissimulé les mines au sud de Tripoli et à Syrte.

Meher Hajbi   | 12.08.2020
Libye : 55 morts dans les explosions des mines de Haftar

Libyan

AA - Tripoli

Le ministère libyen de la Défense a annoncé, mercredi, que le nombre des victimes des mines dissimulées par la milice de Haftar au sud de la capitale Tripoli et dans la ville de Syrte est passé à 55 morts.

Dans un communiqué rendu public, le ministère a également fait savoir que 107 personnes ont été blessées dans les explosions.

En effet, 64 spécialistes de déminage figurent parmi les victimes, alors que les 98 autres sont tous des civils.

Les autorités libyennes ont expliqué que ces données ont été recensées entre le 22 mai et le 9 août.

Le 13 juillet dernier, les Nations Unies ont mis en garde contre les dangers découlant des mines et explosifs posés par les milices de Haftar au sud de Tripoli et à Syrte, et ont déclaré que “52 personnes ont été tuées et 96 autres ont été blessées à cause de ces mines”.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.