Afrique

Libye : 3 membres des forces de sécurité blessés par les bombardements de Haftar, au sud de Tripoli

- Mustafa Al-Mujie, porte-parole du centre de presse de l'opération Volcan de la colère, a déclaré que la milice avait pris pour cible la prison Ain Zara de la capitale

Mourad Belhaj   | 24.03.2020
Libye : 3 membres des forces de sécurité blessés par les bombardements de Haftar, au sud de Tripoli

Libyan

AA - Tripoli - Walid Abdullah

Les forces gouvernementales libyennes ont annoncé, mardi, que 3 membres de la police judiciaire ont été blessés suite aux bombardements menés par les milices du général à la retraite, Khalifa Haftar, et qui ont ciblé une prison au sud de la capitale, Tripoli.

Mustafa Al-Mujie, porte-parole du centre de presse de l'opération Volcan de la colère, affiliée au gouvernement libyen, a déclaré à Anadolu, que "les milices de Haftar ont bombardé, aujourd'hui, la prison d'Ain Zara à Tripoli, blessant 3 agents de sécurité de la prison".

Al-Mujie a ajouté que le bilan est préliminaire et pourrait s’aggraver, car le bombardement a visé une prison accueillant un bon nombre de détenus.

Bien qu'elle ait annoncé samedi qu'elle accepterait une trêve humanitaire pour se concentrer sur les efforts de lutte contre le coronavirus, la milice de Haftar viole ses engagements en bombardant divers endroits de la capitale.

Les forces de Haftar violent quotidiennement le cessez-le-feu en lançant des attaques contre Tripoli, le siège du gouvernement d’entente nationale, dans le cadre d'une opération militaire qui se poursuit depuis le 4 avril 2019.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın