Afrique

Libye : 12 éléments armés neutralisés et 9 véhicules de Haftar détruits au sud de Tripoli

-Dont un véhicule blindé émirati, selon la déclaration du porte-parole de l'armée libyenne, le colonel Mohamed Gnounou.

Mona Saanouni   | 02.06.2020
Libye : 12 éléments armés neutralisés et 9 véhicules de Haftar détruits au sud de Tripoli

Libyan

AA / Libye

Les forces du gouvernement libyen ont annoncé, mardi, la neutralisation de 12 éléments armés et la destruction de 9 véhicules dont un blindé émirati appartenant à la milice du général renégat Khalifa Haftar au sud de Tripoli.

C'est ce qui ressort de la déclaration du porte-parole de l'armée libyenne, le colonel Mohamed Gnounou, publiée sur la page Facebook officielle de l'opération "Volcan de la colère".

"L'armée de l'air a effectué 5 sorties au cours des dernières 24 heures dans les environs de la ville d'al-Assabia (50 km au sud de Tripoli)é, a déclaré Gnounou.

Il a noté que "les sorties de combat ont visé 7 véhicules armés, une voiture de munitions et un véhicule blindé émirati appartenant à la milice terroriste de Haftar".

"Notre armée a également réussi à neutraliser 12 membres de la milice de Haftar", a-t-il ajouté.

Il a par ailleurs affirmé que les forces du gouvernement libyen "progressent fortement et prennent d'assaut les cachettes de la milice de Haftar dans les axes Al-Khalat et Al-Khala (au sud de Tripoli)", selon la même source.

Plus tôt dans la journée de mardi, l'armée libyenne a annoncé avoir visé deux rassemblements et détruit deux véhicules militaires appartenant à la milice de Haftar près de la ville de Gharyan (100 km au sud de Tripoli).

En moins de deux mois, l'armée libyenne a réussi à libérer toutes les villes de la côte ouest, jusqu'à la frontière avec la Tunisie, en plus de la base stratégique "Al-Wattia" et des villes de Badr et Tiji, ainsi que la ville d'Al-Asabi'a (sud-ouest de Tripoli).

Avec le soutien de pays arabes et européens, la milice de Haftar a lancé, depuis le 4 avril 2019, une attaque infructueuse pour prendre le contrôle de la capitale, Tripoli, siège du gouvernement. Ce qui a causé des morts et des blessés parmi la population civile, ainsi que d'importants dégâts matériels.

*Traduit de l'Arabe par Mona Saanouni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın