Afrique

Les personnes albinos sont victimes de la superstition au Cameroun

- Les albinos au Cameroun font face à un grave danger ; les superstitions sur l'albinisme

Ahmet Emin Dönmez   | 26.11.2021
Les personnes albinos sont victimes de la superstition au Cameroun

Yaounde

AA / Yaoundé

L'albinisme, identifiée comme une maladie d'origine génétique, survient chez l'homme en raison d'une insuffisance dans la production du pigment appelé "mélanine", qui donne sa couleur à la peau.

Les personnes atteintes d'albinisme, appelés "albinos", peuvent notamment être très vulnérables au cancer de la peau et souffrir de problèmes de vision.

Alors que près d'une personne sur 17 mille dans le monde est atteinte d'albinisme, ce taux est généralement plus élevé sur le continent africain, ou selon les pays, entre 1 personne sur 5 mille (1/5000) et 1 personne sur 15 mille (1/15000) sont atteintes d'albinisme.

Les personnes albinos sont souvent victimes de discriminations du fait leurs apparences différentes, dans le monde entier, mais la discrimination à laquelle sont confrontés les albinos vivant en Afrique subsaharienne est beaucoup plus importante que dans le reste du monde.

Le cauchemar des albinos au Cameroun, où la magie et les superstitions abondent, est la sorcellerie.

On pense dans certaines traditions locales que les organes des albinos sont dotés de pouvoirs magiques et apportent chance et santé à ceux qui en disposent.

​​​​​​​Pour cette raison, les personnes albinos peuvent être victimes de violences de la part de ceux qui, à travers eux, voudraient devenir riches, trouver un bon époux/se, ainsi que de ceux qui voudraient retrouver la santé.

En outre, les potions produites avec les organes des personnes albinos sont considérées comme médicinales.

- "Les organes des albinos sont vendus entre 15 et 30 dollars sur le marché noir"

Le président de l'Association des albinos au Cameroun, Kakmeni Wembou Raphael, raconte à l’Agence Anadolu (AA) les difficultés auxquelles sont confrontés les albinos au Cameroun.

Raphael a tout d’abord rappelé que l'albinisme n'est pas connu au Cameroun et que les personnes albinos, en particulier les enfants, vivent dans la peur.

Comme indiqué, les potions produites avec les organes des personnes albinos sont considérées comme médicinales et apportent chance et santé. C’est donc la raison pour laquelle, selon Raphael, les albinos sont kidnappés par les trafiquants d’organes.

"Les organes des albinos sont vendus entre 15 et 30 dollars sur le marché noir", a-t-il affirmé.

En plus des problèmes sociaux qu'ils rencontrent, les albinos peuvent très rapidement être atteints d’un cancer de la peau, surtout s’ils ne se protègent pas du soleil.

Kakmeni Wembou Raphael a par ailleurs noté que "80% des albinos en Afrique subsaharienne meurent d'un cancer de la peau".

- "Tout le monde pense que je suis maudit"

Douangni Sandrine, un albinos en classe primaire, raconte, tout en versant des larmes, ce qu’il a vécu en raison de sa maladie. Ce jeune homme explique que personne ne veut être ami avec lui, que "tout le monde pense qu’il est maudit".

Njoko kom Sandra, pour sa part, raconte que sa famille l’a rejeté : "Ma famille ne me veut pas. Elle ne veut pas me voir à cause de ma maladie. Quoi que je fasse, on ne me respecte pas car je suis albinos".

​​​​​​​* Traduit du turc par Hilal Serefli Sari

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın