Afrique

Le Premier ministre italien entame une visite de 24 heures au Niger

-Dans le cadre d'une mini-tournée dans la région du Sahel.

Nadia Chahed  | 15.01.2019
Le Premier ministre italien entame une visite de 24 heures au Niger

Tunis


AA/Tunis

Le Premier ministre italien, Giuseppe Conte, a entamé mardi une visite de travail de 24 heures au Niger, ont rapporté des médias nigériens et italiens.

Après le Niger, le responsable italien se rendra au Tchad, deuxième étape d'une tournée dans la région africaine du Sahel, précise le site italien TPI news

La visite du président du Conseil dans les deux pays africains revêt une grande importance tant pour la politique étrangère que pour la politique intérieure de l'Italie, compte tenu du poids de la région en matière d'immigration, souligne le média italien rappelant qu'une mission militaire italienne est déjà déployée au Niger.

Conte a été accueilli à son arrivée à l'aéroport international Diori Hamani de Niamey par le Premier ministre nigérien Birgi Rafini accompagné des membres du gouvernement et d’autres personnalités, indique l'Agence nigérienne de presse (ANP).

Le Premier ministre italien aura au cours de son séjour au Niger un entretien avec le président Issoufou Mahamadou suivi d'une conférence de presse avant de se rendre mardi dans l'après-midi, dans les locaux de l'Ambassade d'Italie au Niger, la première représentation dans le Sahel, ouverte en janvier 2018, précise la même source.

Il devra également se rendre aux centres de l'Organisation Internationale de la Migration (OIM) , du Haut commissariat aux réfugiés des Nations unies (UNHCR) et à la cellule anti-terroriste à Niamey.

L'ANP rappelle, en outre, que l'Italie et le Niger entretiennent des relations de coopération dans plusieurs domaines dont entre autres la sécurité, la sécurité alimentaire et la lutte contre l'immigration clandestine.

En janvier 2018, le ministre italien des Affaires étrangères avait annoncé au cours d’une visite à Niamey que son pays allait consacrer 40% de son aide en Afrique au profit du Niger, ajoutant que "la sécurité au Niger est la Sécurité de la Méditerranée, l’Italie est prête à déployer tous les moyens pour renforcer la sécurité au Sahel dans le respect de la souveraineté du Niger".

Ces dernières années, des milliers de migrants en direction de l'Europe ont transité par la région du Sahel, qui a beaucoup souffert de la montée du terrorisme et de l'instabilité politique et sociale, rappelle de son côté le site TPI news.

Et de préciser que la visite de Conte au Niger et au Tchad entre dans le cadre de la politique italienne visant à renforcer la coopération avec ces deux pays notamment en matière de lutte contre le terrorisme et la migration clandestine.

Dans ce contexte, la mission d'assistance militaire et de formation auprès des forces nigériennes, impliquant 92 soldats italiens, a également été lancé en septembre 2018, note le média italien précisant qu'à ce jour, 260 soldats nigérians ont été formés dans le cadre du programme de coopération.


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın