Afrique

Le Président Tebboune réitère le soutien de l'Algérie à la réconciliation en Libye

-Dans un message de félicitations adressé au Président du Conseil présidentiel libyen à l'occasion du début du mois sacré de Ramadan.

1 23   | 14.04.2021
Le Président Tebboune réitère le soutien de l'Algérie à la réconciliation en Libye

Libyan

AA/ Algérie

Le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a réitéré mercredi le soutien de son pays à la réconciliation nationale en Libye.

C’est ce qui ressort d’un message de félicitations adressé par Tebboune au Président du Conseil présidentiel libyen, Mohamed Al-Manfi, à l'occasion du début du mois de Ramadan, selon un communiqué succinct rendu public par le bureau d’information d’Al-Manfi.

« Le Président algérien a réitéré la position solidaire de son pays envers la Libye pour parvenir à la réconciliation nationale et parachever la mise en place des institutions de l’État unifié dans le cadre d'un dialogue global, à même de préserver la souveraineté du pays, son indépendance et son intégrité territoriale loin de toute ingérence étrangère », indique le communiqué.

Le Président du Conseil présidentiel libyen a reçu les félicitations de Tebboune « en son nom et au nom du peuple algérien frère pour le début du mois sacré de Ramadan » rapporte le communiqué.

Le 16 mars, le ministre algérien des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a confirmé, dans un post sur son compte Twitter, l'intention de son pays de « poursuivre l'action commune en soutien au processus de paix et de réconciliation en Libye ».

Le 6 avril, le Conseil présidentiel a annoncé la création d'une Commission de réconciliation nationale pour résoudre les différends entre Libyens.

Le Forum de dialogue politique libyen avait élu, le 5 février, sous les auspices des Nations Unies, une autorité exécutive intérimaire unifiée, qui comprend un gouvernement dirigé par Abdelhamid Dbeibeh et un Conseil présidentiel présidé par Mohamed Al-Manfi. Le 16 mars 2021, le gouvernement d’unité nationale et le nouveau Conseil de la présidence ont pris leurs fonctions pour conduire le pays aux élections législatives et présidentielle prévues le 24 décembre prochain.

L'Autorité exécutive intérimaire en Libye est chargée de la création de la Commission de réconciliation, dans le cadre de la feuille de route approuvée le 5 février par le Forum de dialogue politique sous les auspices des Nations Unies.

*Traduit de l’arabe par Majdi Ismail

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın