Afrique

Le Maroc solidaire avec le Mali, suite aux sanctions de la Cédéao

Ekip   | 21.01.2022
Le Maroc solidaire avec le Mali, suite aux sanctions de la Cédéao

Mali

AA / Bamako / Amarana Maiga

Le Maroc a exprimé, jeudi, sa solidarité avec le peuple malien visé par une série de sanctions de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) et de l'Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (Uemoa), notamment un embargo économique et un gel des avoirs à la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), a annoncé le ministère malien des Affaires étrangères dans un communiqué.

Abdoulaye Diop, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a annoncé s'être entretenu au téléphone, ce jeudi, avec son homologue moracain, Nasser Bourita.

Selon le document, « Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, a exprimé la solidarité du Royaume chérifien avec le peuple malien en ces moments difficiles ».

Nasser Bourita a réitéré l'attachement de son pays à la stabilité du Mali et souligné l’importance de prendre en compte les aspirations du peuple malien et de faire confiance à son génie propre pour trouver une solution aux défis auxquels le pays est confronté.

Le communiqué a indiqué que « le ministre marocain des Affaires étrangères n'a pas manqué de souligner l’intérêt de maintenir une interaction constructive entre le Mali et son environnement régional ».

« Enfin, les deux Ministres se sont réjouis des relations d’amitié, de solidarité et de coopération existant entre le Mali et le Royaume du Maroc », conclut le document du ministère malien des Affaires étrangères.

Pour rappel, les chefs d’État de la Cédéao ont décidé lors d'un sommet tenu le 9 janvier à Accra, de la fermeture des frontières terrestres et aériennes entre les pays membres et le Mali et la suspension de toutes les transactions commerciales avec le pays.

Au niveau de l’Union économique et monétaire ouest-africaine, les chefs d’État ont décidé du gel des avoirs de l’État malien à la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın