Turquie, Politique, Afrique

La Turquie est dans une logique de coopération "gagnant-gagnant" avec ses partenaires africains"

- Le président turc a comparé l'attitude de son pays avec celles des "colonialistes" qui sont dans une logique "d'exploitation"

Mohamed Safwene Grira   | 25.01.2017
La Turquie est dans une logique de coopération "gagnant-gagnant" avec ses partenaires africains"

Antananarivo

AA/ Antananarivo/ Sandra Rabearisoa

Le président turc Recep Tayyip Erdoğan a déclaré, mercredi à Antananarivo, que la Turquie est dans une logique de coopération gagnant-gagnant avec ses différents partenaires africains.

"Les investisseurs turcs sont prêts à effectuer des travaux bénéfiques pour Madagascar, et ce, selon une logique gagnant-gagnant", a déclaré le président turc, en visite officielle de 24 heures à Madagascar.

Le président turc a comparé l'attitude de son pays avec ses partenaires africains, à celles des "colonialistes" qui sont dans une logique "d'exploitation". Pour preuve, malgré l’isolement international subie par la Grande Île au moment de la crise politique (2009-2013), la Turquie était toujours à ses côtés. L'ouverture d'une ambassade turque date d'ailleurs de 2010.

Depuis, Madagascar est "un pays avec lequel nous venons de développer nos relations dans plusieurs domaines, comme l’éducation et la défense", a souligné le président turc lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue malgache Hery Rajaonarimampianina au palais présidentiel d’Iavoloha.

L'objectif de la Turquie est d'ailleurs d’augmenter le volume des échanges commerciaux entre les deux pays à 60 millions d’USD, contre 12 millions actuellement.

Cette "visite historique", la première d'un président turc à Madagascar, a également été l'occasion pour le président turc de mettre en garde l'Etat malgache contre l'organisation terroriste FETO, responsable de la tentative de coup d'Etat en Turquie en juillet dernier. "Prenez les mesures nécessaires contre cette organisation", a lancé Erdoğan aux dirigeants malgaches.

De son côté, le président malgache Hery Rajaonarimampianina a témoigné de la solidarité du peuple malgache avec la Turquie devant les évènements survenus l'année dernière, en particulier la tentative de coup d'Etat. "L’avenir se présente sous de belles couleurs", a enfin prédit le chef d'Etat malgache en évoquant les relations turco-malgaches.

Quatre accords ont été signés à l'issue de cette rencontre, dont deux mémorandums entre les ministères des Affaires Etrangères des deux pays. Le premier porte sur un accord de coopération et de consultation, le second sur une formation en diplomatie.

Le troisième accord a été signé entre le ministère turc de l’Economie et le ministère de la Défense nationale malgache et porte sur une assistance financière turque. Le dernier accord, enfin, a été signé entre l’Etablissement de radio et télévision de Turquie et l’Office de la Radio et Télévision de Madagascar.

Dans l’après-midi, le Président Turc a rencontré les membres du Parlement malgache à l’hôtel Sheraton d’Ivato puis a assisté au forum des affaires turco-malgache.

La journée marathon du président turc a pris fin avec une cérémonie de remise de distinction honorifique en son honneur au palais présidentiel d’Iavoloha.

La visite officielle du président Erdogan à Madagascar qui a pris fin mercredi soir est la dernière étape d'une tournée africaine qui l'avait conduit en Tanzanie et au Mozambique.

L’année 2015 a connu un tournant dans les relations turco-malgaches, notamment grâce à l’implantation de la compagnie turque Turkish Airlines dans la Grande Île à partir de décembre 2015.

Une délégation d'hommes d'affaire turcs a également fait le déplacement à Madagascar du 14 au 16 avril dernier.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın