Monde, Afrique

La Libye appelle la communauté internationale à assumer ses responsabilités pour protéger le peuple palestinien

- Et condamne les attaques perpétrées contre les fidèles à la mosquée Al-Aqsa par les forces de l'occupation israélienne

1 23   | 09.05.2021
La Libye appelle la communauté internationale à assumer ses responsabilités pour protéger le peuple palestinien

Libyan

AA / Tripoli

Le ministère libyen des Affaires étrangères a condamné les attaques perpétrées contre les fidèles à la mosquée Al-Aqsa par les forces de l'occupation israélienne et a appelé la communauté internationale à assumer ses responsabilités pour protéger le peuple palestinien.

Le ministère a déclaré, dans un communiqué rendu public samedi : "La Libye condamne la prise d'assaut de la mosquée Al-Aqsa par les forces d'occupation et l'agression faites aux fidèles Palestiniens qui accomplissaient leurs rites religieux, pendant le mois saint du Ramadan."

"La Libye condamne également les pratiques des autorités d'occupation relatives au déplacement forcé des familles palestiniennes, de la ville de Jérusalem", indique le communiqué.

La Libye a, de ce fait, averti que ces évènements constituaient, non seulement, une provocation aux sentiments des Musulmans dans le monde mais, une violation flagrante du droit international et international humanitaire, et a ajouté qu'ils menaçaient la vie des citoyens palestiniens et entravaient la possibilité de parvenir à une paix juste et globale dans la région.

La Libye a également appelé la communauté internationale à assumer ses responsabilités juridiques et morales en matière de protection du peuple palestinien et de préservation de la pratique des rituels religieux, des établissements historiques et des lieux de culte des Musulmans et des Chrétiens, sur les terres palestiniennes occupées, selon le même communiqué.

La ville de Jérusalem vit, depuis le début du Ramadan, des tensions attisées par les forces de la police israélienne et les colons, notamment dans les quartiers de "Bab al-Amoud" et de "Sheikh Jarrah".

La mosquée Al-Aqsa avait été attaquée, vendredi et samedi, par les forces israéliennes, qui avaient tiré des balles en caoutchouc, des gaz lacrymogènes et des bombes sonores sur les fidèles, y compris des femmes, selon des témoins oculaires.

Les attaques israéliennes contre les fidèles ont fait plus de 205 blessés, et la plupart des blessures, causées par des balles en caoutchouc, étaient observées au niveau du visage, des yeux et de la poitrine, selon le Croissant-Rouge palestinien.

*Traduit de l'arabe par Malèk Jomni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın