Afrique

Guinée : l’opposition suspend les manifestations

- Le Front national pour la défense de la Constitution compte, toutefois, réinvestir la rue après un répit d'une semaine.

Lassaad Ben Ahmed   | 16.01.2020
Guinée : l’opposition suspend les manifestations Photo d'archives

Guinea
AA / Alioune Ndiaye

Le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a annoncé la suspension des manifestations pour enterrer les victimes et se réapprovisionner.

" Pour procéder, dans le calme, à l'enterrement de nos victimes et permettre aux Guinéens de se réapprovisionner, le Fndc suspend ses manifestations à partir de ce jour le 15 janvier ", a annoncé le front dans un communiqué, mercredi.

Lancée lundi 13 janvier, la « mobilisation massive et illimitée » de protestation s'est poursuivie dans plusieurs villes du pays. Trois morts y ont été enregistrés ainsi que des blessés et des actes de saccages d'après le Gouvernement.

Le FNDCcompte toutefois réinvestir la rue après un répit d'une semaine.

" Le FNDC appelle à reprendre et intensifier la protestation mardi 22 janvier sur l'ensemble du territoire national ", a révélé le communiqué.

Le Front est composé de partis de l'opposition, d’organisations de la société civile et de syndicats professionnels.

Depuis la mi-octobre, le FNDC tient des mobilisations dans la rue contre une réforme de la Constitution, annoncée par Alpha Condé pour briguer un troisième mandat.

Pas moins de 30 morts ont été enregistrés depuis le début de cette mobilisation en octobre dernier, selon un décompte réalisé par le journal en ligne « alternativeguinee.com », mardi.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın