Afrique

Famine à Madagascar : le Président Andry Rajoelina mobilise les partenaires techniques et financiers

Nadia Chahed   | 21.11.2020
Famine à Madagascar : le Président Andry Rajoelina mobilise les partenaires techniques et financiers

Antananarivo

AA/Madagascar/Sandra Rabearisoa

La famine qui frappe une partie de la population dans le Sud de Madagascar depuis le mois de mai a été au cœur de la réunion spéciale dirigée par le Président malgache Andry Rajoelina avec les partenaires financiers représentés à Madagascar comme la Banque Mondiale, l’Union Européenne, le Programme Alimentaire Mondiale, l’Usaid et l’Unicef hier, jeudi 19 novembre au palais présidentiel d’Iavoloha à Antananarivo.

Ce fut l’occasion pour le Chef de l’Etat malgache de mobiliser ces partenaires en vue de concrétiser les principaux objectifs de son gouvernement dont l’éradication effective et définitive le fléau du « Kere » ( sécheresse et faim) dans la Sud de Madagascar à travers la mise en place des solutions économiques sur le long terme.

Pour ce faire, il a annoncé plusieurs projets : l’amélioration du climat social en créant de l’emploi pour les populations locales et ainsi augmenter le revenu par individus dans la région, la dynamisation de l’économie locale en créant de la valeur ajoutée.

D’autres solutions ont été annoncées comme l’implantation de banques alimentaires pour approvisionner les communautés locales, l’adduction d’eau ou encore la mise en place de plusieurs usines destinées à la transformation de compléments alimentaires, à la production d'aliments nutritionnels spécifiques destinés à traiter et prévenir les différentes formes de malnutrition en partenariat avec la Fondation Mérieux et Nutriset.

Pour leur part, les partenaires techniques et financiers ont annoncé leur soutien ainsi que leur volonté d’aider et accompagner l’État Malagasy dans sa lutte contre la famine et la malnutrition à Madagascar et spécifiquement dans le Sud. L’USAID ou aide américaine pour le développement, par exemple, a fourni un appui sous forme d’aides alimentaires et de fournitures s’élevant à 100 millions d’USD depuis l’année 2015.

D’après les chiffres du Programme Alimentaire Mondial (PAM), le Sud de Madagascar compte 1,5 million de personnes en situation de détresse car ont besoin d’une aide alimentaire et nutritionnelle d’urgence. Depuis le mois de septembre, le PAM a commencé à fournir une « aide alimentaire d’urgence vitale » à plus de 100 000 personnes.

Au mois d’octobre, le Président Andry Rajoelina s’est déplacé dans plusieurs communes du Sud de Madagascar pour constater de visu la situation et procéder à la distribution de dons alimentaire. Quelques jours après sa visite, 4 centres de réhabilitation nutritionnelle et médicale destinée à la prise en charge des populations locales mais également au suivi et à l’accompagnement des enfants, des mères et des familles tout au long de leur processus de rétablissement nutritionnel.


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın