Afrique

Egypte : une attaque terroriste déjouée et 11 militaires tués dans l'est du pays

- Un communiqué de l'armée égyptienne indique que l'attaque visait une station de relevage d'eau, à l'est du canal de Suez (nord-est), soulignant qu'elle traque les éléments terroristes dans une zone isolée du Sinaï

1 23   | 07.05.2022
Egypte : une attaque terroriste déjouée et 11 militaires tués dans l'est du pays

Istanbul

AA / Le Caire

L'armée égyptienne a annoncé, ce samedi, la mort de 11 militaires, dont un officier, après avoir "déjoué un attentat terroriste" qui visait une station de relevage d'eau dans la zone "Est du canal" de Suez, dans le nord-est du pays.

Le porte-parole de l'armée, le colonel Gharib Abdel Hafez, a déclaré dans un communiqué : "Un groupe d'éléments takfiri a attaqué un point (une barrière de sécurité pour une station) de relevage d'eau à l'est du canal", avant que le porte-parole ne précise l'endroit ultérieurement dans le Sinaï occidental.

"Il a été engagé et combattu par des éléments (de l’armée) chargés d’opérer dans la zone", a-t-il ajouté.

Le porte-parole a affirmé que l'attaque "s'est soldée par le martyre d'un officier (sans préciser son grade) et de 10 soldats.

Il a expliqué que "des éléments terroristes sont traqués et assiégés dans une zone isolée du Sinaï (nord-est)", sans apporter de plus amples précisions sur les résultats de ces affrontements.

"Les forces armées persistent dans leurs efforts incessants pour éliminer le terrorisme et le déraciner", a ajouté la même source.

Jusqu’à 17 h 41 GMT, il n’y avait encore eu aucune revendication quant à la responsabilité de l'attaque.

Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, a déclaré, pour sa part, dans un communiqué : "Ces opérations terroristes perfides ne saperont pas la résolution et la détermination du peuple de ce pays et de ses forces armées dans son entreprise de déracinement du terrorisme".

Il s'agit de la première annonce officielle d'une opération armée visant un site des services civils dans le Sinaï depuis des années. La plupart des attaques terroristes se sont concentrées sur les zones de déploiement de l'armée et des forces de la police égyptiennes.

D’après certains observateurs, la cadence des opérations terroristes visant la police et l'armée dans le Sinaï a considérablement régressé, après l’annonce du succès d'une opération militaire globale face au "terrorisme" par les autorités égyptiennes.

L'opération militaire a été récemment suivie d'opérations destinées à ramener les citoyens dans leurs zones de résidence, à un moment où le gouvernement envisagerait d'augmenter le nombre des projets de reconstruction et de développement dans la région.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.