Sante, Afrique

Covid-19 : réouverture des frontières terrestres entre le Cameroun et le Tchad

- Elles avaient été fermées en mars 2020 suite à la crise sanitaire mondiale.

Lassaad Ben Ahmed   | 17.06.2021
Covid-19 : réouverture des frontières terrestres entre le Cameroun et le Tchad

Cameroon

AA / Yaoundé / Peter Kum

Les frontières terrestres entre le Cameroun et le Tchad ont été officiellement rouvertes le jeudi 17 juin 2021 après une fermeture de plus d'une année à cause de la Covid-19.

Une cérémonie symbolique de la réouverture de la voie terrestre reliant le Tchad au Cameroun a eu lieu au pont de N'Gueli qui relie la ville de Kousseri au Cameroun.

Elle a été présidée par le ministre tchadien de la Sécurité publique et de l'immigration, le Général Souleyman Abakar Adam ainsi que le directeur général de la police nationale, Ousman Bassy Lougma.

Le 16 mars 2020, le gouvernement tchadien avait annoncé un certain nombre de mesures visant à renforcer la lutte contre la propagation du coronavirus.

Il avait ainsi décidé de la fermeture des frontières aériennes et terrestres, de l’interdiction des regroupements de plus de cinquante personnes et de l'instauration d'un couvre-feu, entres autres.

Suite à l’évolution à la crise sanitaire, le défunt président Idriss Deby Itno avait décidé en août 2020 de rouvrir les frontières aériennes.

Le chef de l'État tchadien avait indiqué, lors d'une réunion du Comité de gestion de crise sanitaire, que la réouverture des frontières aériennes n’était pas synonyme de la réouverture des frontières terrestres.

Tenant compte des requêtes exprimées par les acteurs politiques engagés dans l'élection présidentielle tchadienne du 11 avril dernier, le Comité de gestion de la crise sanitaire avait annoncé la fin du couvre-feu à partir de mardi 9 mars 2021.

Le Comité avait justifié également cette mesure par « l'évidence qu'il faut apprendre à vivre avec la COVID-19 » et par les « contraintes économiques et sociales ».

Au Tchad, le coronavirus est apparu en mars 2020 et deux mois plus tard, le pays avait déjà enregistré 253 cas et 27 décès.

A ce jour, seuls deux malades au coronavirus sont sous traitement selon un communiqué de la présidence.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın