Afrique

Côte d'Ivoire / Présidentielle : Guillaume Soro tient à sa candidature

Il « n'y aura pas d'élection » le 31 octobre, a-t-il lancé depuis Paris

Lassaad Ben Ahmed   | 17.09.2020
Côte d'Ivoire / Présidentielle : Guillaume Soro tient à sa candidature

Cote d'Ivoire
AA / Peter Kum

L’ancien Premier ministre ivoirien et ancien président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, a affirmé jeudi que sa candidature à la présidentielle du 31 octobre prochain était irrévocable et a appelé à une union de l’opposition ivoirienne pour obtenir des élections libres et transparentes.

L’opposant ivoirien s’exprimait, jeudi, lors d'une conférence de presse depuis Paris, où il est exilé.

« Ma candidature est ferme, irréductible et irrévocable », a-t-il déclaré lors de cette conférence de presse transmise en direct sur les réseaux sociaux.

Il a indiqué, par ailleurs, que la Côte d'Ivoire est au bord du gouffre depuis la décision du Président sortant Alassane Ouattara de se présenter à un troisième mandat.

« Maintenir l'élection du 31 n'a aucun sens, y participer serait cautionner le coup d'État institutionnel d'Alassane Ouattara », a déclaré Soro en appelant l'opposition ivoirienne à s'unir pour faire barrage à un troisième mandat du président Ouattara.

Il a aussi appelé l’opposition à « saisir la Cédéao (Communauté des Etats de l'Afrique de l'ouest) en vue d'obtenir des élections transparentes », affirmant qu'il « n'y aura pas d'élection » le 31 octobre, sans expliciter davantage.

Le lundi 14 septembre, plusieurs leaders de l’opposition, Laurent Gbagbo et Guillaume Soro en tête, ont vu leurs candidatures à la présidentielle rejetées par le Conseil constitutionnel.

Sur les 44 dossiers déposés à la Commission électorale, seuls quatre ont été retenus, à savoir, Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié, Pascal Affi N’Guessan et Kouadio Konan Bertin.

Dans une ordonnance rendue le lendemain, mardi 15 septembre, la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP) a ordonné à l’État ivoirien de « lever immédiatement tous les obstacles empêchant Guillaume Soro de jouir de ses droits d’élire et d’être élu ».
Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın