Afrique

Côte d’Ivoire : « Les élections de 2020 se passeront très bien » (Ouattara)

- Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a sollicité le concours des guides religieux et chefs traditionnels pour le renforcement de la cohésion sociale, la réconciliation nationale et la paix

Lassaad Ben Ahmed   | 08.01.2019
Côte d’Ivoire : « Les élections de 2020 se passeront très bien » (Ouattara)

Cote d'Ivoire

AA / Abidjan / Fulbert Yao

Le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, a assuré que les échéances électorales de 2020 « se passeront très bien», excluant toute perspective de crise à l’image de celle de 2011.

« J’entends beaucoup d’inquiétudes au sujet des élections de 2020. Pour ma part, je suis confiant et je peux vous dire que les élections de 2020 se passeront très bien », a declaré le président Ouattara, lors d’une cérémonie de vœux des guides religieux et chefs traditionnels, lundi à Abidjan.

« Je vous en donne l’assurance. Je fais confiance aux Ivoiriens et à nos institutions. Les élections de 2020 se passeront très bien. Arrêtons de nous faire peur et de dire qu’il y aura des problèmes en 2020», a déclaré le chef de l’Etat.

Il a ajouté qu’il tient à la stabilité et à la paix en Côte d’Ivoire et que tout sera mis en œuvre afin que rien ne vienne troubler cette paix.

« Je tiens à la stabilité de notre pays, à la paix en Côte d’Ivoire, et vous pouvez me faire confiance : nul ne sera en mesure de troubler cette paix tant que je serai à la tête de la Côte d’Ivoire », a-t-il déclaré.

« Je vous en donne l’assurance. Si 2015 s’est bien passé, pourquoi 2020 ne le serait pas ?», a-t-il insisté, sollicitant le concours des guides religieux et chefs traditionnels pour le renforcement de la cohésion sociale, la réconciliation nationale et la paix.

De nombreux Ivoiriens craignent des troubles lors de la présidentielle de 2020, à l’image de la crise post-électorale de 2010, où 3.000 personnes ont été tuées.

Les raisons : la recomposition du paysage politique, l’explosion de la coalition présidentielle qui a remporté les élections de 2010 et surtout le retour sur la scène politique du parti de Laurent Gbagbo, le Front populaire ivoirien.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın