Afrique

Burundi : deux militaires tués près de la forêt de la Kibira

- Lors d'un échange de coups de feu avec des hommes armés.

Lassaad Ben Ahmed   | 12.10.2021
Burundi : deux militaires tués près de la forêt de la Kibira

Burundi

AA / Bujumbura / Jean Bosco

Au moins deux militaires burundais, dont un lieutenant-colonel, ont été tués dans la localité de Busangana, commune de Bukeye (50 km de Bujumbura vers le nord-ouest), a-t-on appris de sources concordantes, mardi.

«Il s’agit du lieutenant-colonel Jean Marie Nkurunziza et l’un de ses gardes du corps, tués lors d'un échange de tirs entre des militaires de la 110ème brigade » et des hommes armés, a rapporté le journal indépendant SOS/Médias Burundi.

Le lieutenant-colonel Jean Marie Nkurunziza était aussi le commandant de la 110ème brigade basée à Bugarama, non loin du lieu de l’incident.

«Il a reçu des balles et a été évacué vers l’hôpital de Giko à Bukeye où il a succombé à ses blessures. Son garde du corps, lui, est mort sur le champ », a précisé SOS/Médias.

L’armée burundaise n’a pas encore commenté cet incident.

Selon des témoins de la colline Busangana, des militaires burundais ont échangé des tirs avec des hommes armés non identifiés durant la nuit de dimanche à lundi près de la Kibira.

La mort du lieutenant-colonel et de son garde du corps a été confirmée par des militants des droits de l’homme, dont Pacifique Nininahazwe, président de l’ONG Forum pour la conscience et le développement, Focode.

« Le lieutenant-colonel Jean Marie Nkurunziza, alias Matwi, est décédé à la suite de ses blessures d’hier dans la Kibira », a-t-il déclaré sur twitter.

Contacté par l'Agence Anadolu, le gouverneur de la province de Muramvya, Diomède Nzambimana, a déclaré que l’insécurité qui sévit dans la localité est due aux «bandits armés qui se cachent dans la Kibira ».

Lundi, le gouverneur de la province a organisé une réunion de sécurité, avec des responsables militaires et des agents de la sécurité pour «rassurer la population».

«Nous demandons à la population de rester calme et de dénoncer tout suspect à la police», a-t-il déclaré.

La forêt burundaise de la Kibira est située au nord-est du pays sur un territoire de 400 km² et est contiguë du parc national de Nyungwe au Rwanda.

Elle est considérée comme un repaire des mouvements armés aussi bien rwandais que burundais.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın