Afrique

Burkina Faso : la police disperse une manifestation à Ouagadougou

- Contre la dégradation de la situation sécuritaire dans le pays

Nadia Chahed   | 22.01.2022
Burkina Faso : la police disperse une manifestation à Ouagadougou

Burkina Faso

AA / Ouagadougou / Dramane Traoré

Les forces de défense et de sécurité burkinabè ont dispersé samedi, une manifestation interdite par les autorités à Ouagadougou.

Des manifestants sortis dans la matinée à l'appel du "Mouvement Sauvons le Burkina Faso" ont été empêchés par la police d'accéder à la place des Nations à Ouagadougou.

La police a utilisé du gaz lacrymogène pour disperser la foule qui tentait de se réunir. S'en est suivie une course poursuite entre manifestants et forces de l'ordre.

Cette manifestation n'a pas reçu l'autorisation préalable de la mairie.

Outre la capitale Ouagadougou, des manifestations ont été organisées dans plusieurs villes du pays.

A Kaya, à une centaine de kilomètres au nord de Ouagadougou, des manifestants ont saccagé le siège local du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, au pouvoir), a rapporté l' Agence d’information du Burkina (AIB).

Selon la même source, les manifestants ont dressé des barricades sur la route nationale reliant la capitale Ouagadougou à la deuxième ville du Burkina, Bobo-Dioulasso, pour "exprimer, selon eux, leur soutien au peuple malien et dénoncer la situation sécuritaire actuelle au Burkina".

Les manifestations citoyennes dénonçant l'insécurité se sont multipliée durant la dernière période au Burkina Faso.

Tentant d'apaiser les esprits, le président burkinabé a, récemment, procédé à un changement total du gouvernement, une mesure qui ne semble pas avoir convaincu les populations en colère.


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın