Afrique

Burkina Faso: 6 soldats tués dans l'explosion d'une mine

Nadia Chahed   | 18.01.2020
Burkina Faso: 6 soldats tués dans l'explosion d'une mine

Burkina Faso

AA/Burkina Faso/ Wendyam Valentin Compaoré

Six militaires burkinabé ont trouvé la mort, vendredi, lors du passage de leur véhicule sur un engin explosif improvisé aux environs d'Arbinda dans la province de Soum (nord du Burkina Faso), a annoncé l'armée dans un communiqué.

Une unité du Groupement des Forces pour la Sécurisation du Nord a heurté un engin explosif improvisé dans les environs de Yalanga, au Nord-Ouest d'Arbinda ce vendredi 17 janvier vers 08h00 du matin, précise le communiqué publié vendredi soir et dont Anadolu a reçu copie.

L’explosion a fait six morts et un blessé dans les rangs des militaires, indique le communiqué ajoutant que des opérations de ratissage sont en cours dans la zone.

Trente-cinq civils, dont 31 femmes, ainsi que 7 militaires avaient été tués dans une attaque de la base militaire puis de la ville d’Arbinda la veille de Noël.

Le gouvernement burkinabè avait décidé le 27 décembre dernier de proroger d'une année l'état d'urgence en vigueur depuis décembre 2018 dans six de ses treize régions afin de renforcer la lutte contre le terrorisme.


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın