Afrique

Briefing quotidien de l'actualité tunisienne

- L'Agence Anadolu fait le point sur l'actualité tunisienne de ces dernières heures, à travers les médias tunisiens.

Wejden Jlassi   | 07.12.2021
Briefing quotidien de l'actualité tunisienne

Tunisia

AA / Tunis

*Tunisie : Saïed appelle la justice à engager des poursuites contre les partis accusés de financement étranger (AA)

Le président tunisien Kaïs Saïed a appelé, lundi, la justice à "veiller au respect de la loi" concernant les "partis dont il est établi qu'ils ont bénéficié de financements étrangers lors de la campagne électorale pour les législatives de 2019."

Selon un communiqué de la Présidence, Saïed a reçu, lundi au palais présidentiel de Carthage, le président du Conseil supérieur de la Magistrature, Youssef Bouzakher, la présidente du conseil de l'ordre judiciaire, Malika Mzari, le premier président du Tribunal administratif, Ahmed Kraissiâ, et le président de la Cour des Comptes, Mohamed Nejib Ketari.

Saied a souligné, lors de cette rencontre, que la loi fondamentale relative aux élections et au référendum dispose que les membres de la liste bénéficiant d'un financement étranger perdent leur qualité de membre de l'Assemblée des représentants du peuple (Parlement), et qu'un candidat à la présidence ayant bénéficié d'un financement étranger est puni par une peine d'emprisonnement de cinq ans.

En novembre 2020, la Cour des comptes a publié un rapport portant sur les élections de 2019 qui faisait état de ce qu'elle estimait être des abus commis par le "Mouvement Ennahdha", le parti "Qalb Tounes" et la coalition "Aïch Tounsi", dont la conclusion de contrats avec des institutions étrangères pour des activités de promotion et de lobbying. Ce que les trois intéressés ont nié.

*Ennahdha dénonce "des campagnes de diffamation visant à l’exclure de la scène politique" (TAP)

Le Mouvement Ennahdha a dénoncé les " campagnes de diffamation " dont il fait l'objet, niant toutes les accusations dirigées contre le parti, notamment le terrorisme, le financement étranger et l'ingérence dans le système judiciaire.

Le mouvement a fustigé, lors d'une conférence de presse organisée lundi, à Tunis, la "volonté de certaines parties politiques de l'évincer, en s'appuyant sur les dispositifs de l'Etat et en tentant d'assujettir et d'intimider le secteur de la justice".

Zineb Brahmi, membre de la commission juridique du bureau exécutif du Mouvement, a déclaré qu'Ennahdha " a fait l'objet de plusieurs accusations durant 10 ans, ce à quoi le parti a toujours répondu par les urnes ", faisant remarquer que " les tentatives de diffamation font désormais partie du discours officiel du président de la République ".

" Les campagnes de diffamation, les allégations, les discours de haine, de discrimination et de racisme ciblant une catégorie de Tunisiens ont conduit à l'exclusion du pays des forums démocratiques ", s'est elle indignée, rappelant les prises d'assaut des sièges du parti politique et les agressions de ses dirigeants qui ont eu lieu après le 25 juillet.

Elle a indiqué que le parti s'est adressé à la justice pour demander des comptes à tous ses agresseurs qui, selon elle, "constitue une preuve supplémentaire que le mouvement n'a pas recours à la violence et qu'il respecte la primauté de la loi."

Et d'affirmer qu'il " est désormais prouvé que tous les dossiers relatifs au terrorisme n'impliquent aucun dirigeant, ni aucun membre du Mouvement Ennahdha ".
S'agissant des accusations qui pèsent sur le mouvement concernant les fonds étrangers qui auraient financé sa campagne électorale de 2019, Brahmi a indiqué que ce dossier est entre les mains de la Cour des comptes, précisant que les rapports d'enquête ont clairement montré qu'il s'agissait de l'usage d'une expatriée de sa voiture personnelle pendant la contribution à une tente lors la campagne électorale.
" La valeur de cette contribution n'excède pas 40 dinars selon le rapport de la Cour des comptes ", a-t-elle ajouté.

*Tunisie : Le Président palestinien Mahmoud Abbas sera à Tunis mardi (AA)

Le président palestinien Mahmoud Abbas entamera, mardi, une visite officielle en Tunisie, à l'invitation du président Kaïs Saïed.

L'ambassade de Palestine en Tunisie a indiqué que Mahmoud Abbas sera accompagné par le ministre des affaires étrangères et des émigrés Riyad Al-Malki, le Conseiller du Président pour les affaires religieuses et les relations islamiques Mahmoud Al-Habbash, le Conseiller du Président Mustafa Abu Al-Rub, le Conseiller diplomatique du Président Majdi Al-Khalidi, et l'Ambassadeur de Palestine en Algérie, Fayez Abu Aita.

Abbas avait débuté, dimanche, une visite en Algérie, et rencontré, lundi, le président Abdelmadjid Tebboune, avec lequel il s'est entretenu des pratiques de l'occupation israélienne et des derniers développements sur la scène politique en Palestine.

*Football / Coupe arabe "Qatar 2021" : la Tunisie rejoint les quarts de finale (AA)

La Tunisie s'est qualifiée pour les quarts de finale de la Coupe arabe "Qatar 2021", après sa victoire contre les Émirats arabes unis, lundi, lors de la dernière rencontre du groupe B.

L'unique but tunisien a été inscrit à la 10e minute, suite à une passe de Youssef Msakni à Seifeddine Jaziri qui a, avec brio, mis le ballon au fond des filets face à Khaled Issa.

La Tunisie a pris la tête du classement avec 6 points, devant les Emirats Arabes Unis, qui occupent la deuxième place, tandis que la troisième place est revenue à la Syrie et la quatrième à la Mauritanie avec 3 points chacune.

*Covid-19/Tunisie : Plus de 5 247 095 de Tunisiens entièrement vaccinés (AA)

Plus de 5 247 095 Tunisiens ont achevé leur schéma vaccinal contre la Covid-19, a indiqué, lundi, le ministre de la Santé, dans son bulletin quotidien sur l'évolution de la campagne nationale de vaccination contre le coronavirus.

Parmi les 5 247 095 vaccinés, 4 051 628 personnes ont reçu deux doses tandis que 1 195 467 autres, ayant contracté la Covid ou obtenu un vaccin à dose unique, n'en ont reçu qu'une seule.

La Tunisie a dépassé récemment son objectif de vaccination initialement fixé pour la fin de l’année : plus de la moitié des personnes éligibles (15 ans et plus) ont été vaccinées.

La barre symbolique des 10 millions de personnes ayant reçu au moins une dose, a été franchie le 29 novembre courant.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın