Économie

Les États-Unis apportent un soutien au budget de la Palestine, pour la première fois depuis 2017

- Ce soutien financier redonne l’espoir au gouvernement palestinien d’une reprise des subventions américaines telles qu’elles étaient accordées, il y a plusieurs années, selon les chiffres publiés par le ministère palestinien des Finances

Mohammad Farid Mahmoud Abdullah   | 30.11.2021
Les États-Unis apportent un soutien au budget de la Palestine, pour la première fois depuis 2017

Ramallah

AA / Ramallah

Les chiffres du budget général palestinien ont montré que les États-Unis lui ont apporté leur soutien en octobre dernier, et ce, pour la première fois depuis mars 2017.

Washington a suspendu son soutien financier au budget palestinien, au premier trimestre 2017, sur ordre de l'ancien président Donald Trump. La décision a ensuite été suivie d’une suspension du soutien américain à l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA).

Selon les données budgétaires publiées par le ministère des Finances, ce mardi, les États-Unis ont soutenu le budget général palestinien avec 32,3 millions de shekels (soit environ 10 millions de dollars).

Il n'y a eu aucun commentaire officiel de la part du ministère palestinien des Finances, concernant la reprise du soutien américain.

Bien que le montant soit faible par rapport au soutien datant d’avant 2017, qui était d’une moyenne annuelle de 100 millions de dollars, cette aide redonne l'espoir au gouvernement palestinien d’une reprise du soutien américain, tel qu'il était accordé il y a plusieurs années, à partir de l’année 2022.

L'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) a également repris ses activités dans les territoires palestiniens, après avoir suspendu ses travaux depuis 2018, et a commencé à injecter des fonds dans des projets locaux, et ce, depuis près de deux mois.

L'Autorité palestinienne subit une forte baisse des subventions extérieures, dont la sévérité s'est accentuée au cours de cette année, avec un l’arrêt complet du soutien arabe, et la quasi-suspension totale des aides provenant de l'Union européenne.

Au cours des dix premiers mois de cette année, l'appui budgétaire général est tombé à 49 millions de dollars, contre les 321 millions de dollars accordés durant la même période de l’année 2020.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.