Économie

Projet TANAP: "BERD" accordera 500 millions de dollars au projet de gazoduc transanatolien

- Le TANAP constitue une section de 1 850 kilomètres de long, du projet énergétique du Corridor Sud de Gaz

Nuran Erkul,Nur Asena GÜLSOY   | 19.10.2017
Projet TANAP: "BERD"  accordera 500 millions de dollars au projet de gazoduc transanatolien

Istanbul

AA – Istanbul – Nur Gülsoy

La Banque européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) accordera 500 millions de dollars au projet de gazoduc transanatolien (TANAP).

C'est ce qui ressort d'un communiqué diffusé mercredi par la BERD.

La Banque a annoncé qu'elle octroiera 500 millions de dollars à la société anonyme azerbaïdjanaise du Corridor gazier du Sud (SGC), en vue de financer le projet TANAP.

La Banque a rappelé que le TANAP, qui constitue la section la plus importante du Corridor gazier sud-européen, assurera la sécurité énergétique et la diversification des sources de l'Europe.

Le Corridor gazier sud-européen, d'une longueur prévue de 3 500 kilomètres, traversera six pays, à partir de la mer Caspienne.

Le coût total du projet s'élèvera à quarante milliards de dollars, selon les prévisions.

La section TANAP mesurera près de 1 850 kilomètres.

Il est prévu que la capacité initiale du TANAP soit de seize millards de m3, dont dix seront transférés vers l'Europe et six vers la Turquie.

Le TANAP sera connecté au gazoduc transadriatique (TAP), soit la section européenne du projet, à la frontière avec la Grèce.

Il est prévu que la construction du TANAP s'achève à la mi-2018, et celle du TAP au premier trimestre de 2020.

Plusieurs institutions internationales, dont la Banque mondiale, la Banque asiatique de développement et La Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures, avaient octroyé au total deux milliards de dollars au TANAP.

Les discussions se poursuivent avec la Banque européenne d'Investissement pour davantage de financement.

Le ministre turc de l'Energie et des Ressources naturelles, Berat Albayrak avait rendu visite au site de construction sous-marine du TANAP, au détroit des Dardanelles.

Il avait affirmé que le TANAP est d'une importance vitale pour l'Europe et la sécurité de l'offre de gaz naturel.

«Les travaux se poursuivent à toute allure, avait déclaré le ministre. Si on avance ainsi, il est possible que la construction soit achevée plus tôt que prévu ».

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın