Économie

Les revenus des 10 géants pétroliers dépassent les 825 milliards de dollars au premier semestre

- Aramco, Chevron, Equinor et Lukoil ont été les quatre entreprises dont les revenus ont le plus augmenté en glissement annuel

Sibel Morrow, Firdevs Yüksel   | 13.09.2021
Les revenus des 10 géants pétroliers dépassent les 825 milliards de dollars au premier semestre

Ankara

AA / Istanbul

Les revenus des dix géants pétroliers ont dépassé les 825 milliards de dollars, dans la première moitié de l'année.

Les précautions prises en 2020, après l'apparition du nouveau coronavirus en Chine, le plus grand consommateur de pétrole, ont ralenti les activités économiques et donc la demande de pétrole.

Les prix pétroliers ont chuté dans la première moitié de 2020 avec la baisse de la demande.

L'amélioration de l'économie mondiale en 2021 et l'allègement des restrictions dans nombreux pays ont eu des effets positifs sur la demande pétrolière.

Ainsi, selon les données compilées par l'Agence Anadolu, les revenus des dix géants pétroliers (BP, Chevron, Eni, Equinor, ExxonMobil, Lukoil, Rosneft, Royal Dutch Shell, Saudi Aramco et TotalEnergies) ont dépassé les 825 milliards de dollars dans la première moitié de 2021. Il s'agit d'une hausse de 45,8% en glissement annuel.

Ces entreprises avaient enregistré un revenu total de 566 milliards de dollars dans la première moitié de 2020.

Aramco, Chevron, Equinor et Lukoil ont été les quatre entreprises dont les revenus ont le plus augmenté.

Les revenus d'Aramco ont augmenté de 66,8%, ceux de Chevron de 54,7%, ceux d'Equinor de 54,2% et ceux de Lukoil de 53,8%.

Shell a été la dernière entreprise de la course avec une hausse de 29,4%.

Aramco avait été la seule entreprise qui avait enregistré un profit malgré la pandémie de Covid-19, dans la première moitié de 2020.

Ses profits ont été de 45 milliards de dollars au premier semestre de 2021, après une hausse de 90,7% en glissement annuel (21 milliards de dollars).

L'entreprise BP a été l'acteur qui a enregistré la plus grande perte au premier semestre de 2021 (21,2 milliards de dollars). Cette année, elle a annoncé un profit de 7,9 milliards de dollars dans la même période.

Shell avait annoncé une perte de 18,2 milliards de dollars dans la première moitié de 2020. Elle a fait 9,1 milliards de dollars de profit cette année.

*Traduit du turc par Nur Asena Ertürk

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın