Économie

Le dinar tunisien frôle son seuil le plus bas depuis un an et demi face au dollar

- Depuis le mois d’avril 2020

1 23   | 25.11.2021
Le dinar tunisien frôle son seuil le plus bas depuis un an et demi face au dollar

Tunisia

AA / Tunisie

Le taux de change du dinar tunisien, par rapport au dollar américain, a baissé lors des échanges du soir du mercredi, à 2,90 dinars pour un dollar, un taux qui frôle le seuil le plus bas de la monnaie locale, depuis avril 2020.

C’est ce qui ressort d’une enquête menée par l'Agence Anadolu portant sur l’évolution du taux de change du dinar, consignée par le site Web “investir“, spécialisé en taux de change mondiaux.

Les données de la Banque centrale de Tunisie, publiées sur son site Internet, ce jeudi, ont indiqué que le taux de change de la monnaie locale par rapport au dollar, était de 2,90 dinars (pour un dollar) hier, mercredi, contre les 2,85 dinars du début de ce mois.

Le suivi des cours sur le site “Investir“, a démontré que le taux de change du dollar sur le marché tunisien a atteint les 2,901 dinars, en début de séance de ce jeudi.

D’un autre côté, la valeur du taux de change du dinar a bénéficié d’une certaine amélioration par rapport à l’euro, la monnaie européenne, qui se situait autour des 3,28 dinars pour un euro, au début de ce mois, pour clôturer les échanges à 3,27 dinars lors de la séance du mardi dernier.

L'économie tunisienne subit de nombreuses difficultés, dans la mesure où le déficit budgétaire a atteint les 2,63 milliards de dinars (soit 947,1 millions de dollars), au cours des sept premiers mois de cette année.

Selon un rapport du ministère de l'Économie et des Finances, le déficit budgétaire devrait atteindre les 7,94 milliards de dinars (soit 2,85 milliards de dollars) sur l'ensemble de l’année 2021, ce qui équivaut à 6,6 % du PIB.

La Tunisie doit mobiliser des ressources supplémentaires d'une valeur de plus de 10 milliards de dinars (soit 3,59 milliards de dollars), jusqu'à la fin de l’année 2021.

Le pays a emprunté 8,78 milliards de dinars (soit 3,15 milliards de dollars) pour couvrir le déficit budgétaire de cette année.

Le gouvernement devrait annoncer le projet de loi de finance 2022, plus tard cette année, dans un contexte d'inquiétudes vis-à-vis de la réticence des pays et des institutions internationales à financer le déficit, avec des subventions et des prêts, et ce dans un contexte de crise politique que le pays traverse actuellement.

*Traduit de l’arabe par Mounir Bennour

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.