Économie

La France rejoint le Forum du gaz de la Méditerranée orientale

- Et les États-Unis en tant qu'observateur, selon un communiqué du ministère égyptien du Pétrole.

Majdi Ismail   | 10.03.2021
La France rejoint le Forum du gaz de la Méditerranée orientale

Istanbul

AA/ Égypte

L'Égypte, qui préside le Forum du gaz de la Méditerranée orientale, a annoncé que les États membres ont accepté que la France rejoint le Forum en tant que membre, et les États-Unis en tant qu'observateur.

C'est ce qui ressort d'un communiqué rendu public mardi par le ministère égyptien du Pétrole, au terme de la quatrième réunion périodique du Forum au Caire, à laquelle des représentants de certains États membres ont participé via Internet.

Le Forum du gaz de la Méditerranée orientale, comprend l'Égypte, la Grèce, l'Italie, Chypre, Israël, la Jordanie et la Palestine.

Le communiqué du ministère égyptien du Pétrole a indiqué que les représentants des États membres « ont discuté des demandes officielles présentées par les pays souhaitant rejoindre le Forum. Ainsi, les ministres ont approuvé l'adhésion de la France en tant que membre et celle des États-Unis en tant que membre observateur ».

Les ministres de l’énergie des États membres ont annoncé au cours de la réunion l’entrée en vigueur de la charte du Forum, lequel, devient ainsi une organisation intergouvernementale chargée des affaires du gaz naturel, dès le début du mois de mars courant.

Le ministère égyptien du Pétrole a souligné dans un communiqué que les ministres ayant pris part à la réunion « ont mis l’accent sur les objectifs du forum en tant que plate-forme pour un dialogue systématique sur les politiques relatives au gaz ».

Le communiqué a ajouté que le Forum « contribuera au développement d'un marché régional durable pour le gaz, afin d’optimiser l'utilisation des ressources gazières inhérentes à la région de la Méditerranée orientale, à travers le respect total des droits de ses membres sur leurs ressources naturelles conformément au droit international ».

« Les ministres ont discuté de la mise en place d'une stratégie à long terme pour le Forum et du lancement de deux nouvelles initiatives sur la décarbonisation du gaz et du gaz naturel liquéfié utilisé comme carburant pour les navires », précise le communiqué.

La même source ajoute que les ministres « ont décidé de former un groupe de travail composé d'experts pour élaborer la stratégie, en plus d'un groupe de travail pour chaque initiative ».

La création du Forum du gaz de la Méditerranée orientale, a été annoncée en janvier 2019, et les gouvernements des sept États membres fondateurs ont ratifié la Charte du Forum entre la fin 2020 et début 2021.

*Traduit de l’arabe par Majdi Ismail

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın