Monde, Économie

La France déclare l’« une économie de guerre »

- A travers 25 ordonnances adoptées en conseil des ministres.

Lassaad Ben Ahmed   | 25.03.2020
La France déclare l’« une économie de guerre »

France
AA / France / Fawzia Azzouz

Le gouvernement français a adopté 25 ordonnances concernant le droit du travail et l’économie, destinées à déployer « une économie de guerre », a annoncé mercredi le chef du gouvernement Édouard Philippe en conférence de presse depuis l’Elysée.

« C'est l'urgence sanitaire qui anime tous les esprits aujourd'hui, mais c'est aussi, et ce sera de plus en plus, un choc économique, un choc social, nous ne sommes qu'au début de la crise » à mis en garde le premier ministre.

A l’issue du conseil des ministres, mercredi, le gouvernement a annoncé une série de mesures adoptées par ordonnances et destinées notamment à moduler provisoirement le code du travail.

Parmi les principales mesures, figurent notamment l’allongement de la durée de travail à 60 heures par semaine, la possibilité pour l’employeur d’imposer ou moduler un congé payé, ou encore l’indemnisation à 100% des salariés qui perçoivent une rémunération inférieure au salaire minimum.

Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire, qui s’exprimait conjointement a, pour sa part, annoncé une aide exceptionnelle de 1500 euros pour les entrepreneurs qui accusent une baisse de 70% de leur chiffre d’affaires, à compter du mois de mars.

Il met également en place un report de paiement des charges dues par les entreprises concernées par une baisse de leur activité.

« Nous allons vers un recul très marqué de l’activité en 2020 », a-t-il prévenu.

Le Premier ministre demande aux Français « un effort long » pour venir à bout de cette crise.

Ces annonces interviennent alors que la France a connu mardi sa plus forte progression du nombre de décès par le coronavirus depuis le début de l’épidémie avec 240 morts en 24 heures, soit en moyenne un décès toutes les six minutes.

Le Conseil scientifique mis en place pour aider à la prise de bonnes décisions, a, par ailleurs, préconisé une durée de confinement allant jusqu’à six semaines au minimum pour espérer obtenir une récession de la maladie dans l’Hexagone.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın