Économie

La France débloque 138 millions d’euros en faveur de la Tunisie

- La France envoie une aide médicale de 500 mille euros, dans le cadre de la lutte contre la propagation de la Covid-19.

Lassaad Ben Ahmed   | 22.10.2020
La France débloque 138 millions d’euros en faveur de la Tunisie

Tunisia
AA / Tunis

La Tunisie et la France ont signé, jeudi, deux accords de financement d’un montant total de 138 millions d’euro, a annoncé le ministre français de l’Europe et des AE, Jean Yves Le Drian.

Le Drian, en visite officielle de deux jours en Tunisie, s’exprimait à l’issue d’un entretien avec le président Kaïs Saïed au palais de Carthage.

Selon la déclaration du ministre français, relayée par le site de la présidence tunisienne, le premier accord d'un montant de 100 millions d’euros, se rapporte à « la première tranche » d’un programme d’appui aux politiques de réformes économiques adoptées par le gouvernement tunisien.

Quant au deuxième accord, d’un montant de 38 millions d’euros, il consiste à conforter l’approvisionnement en eau potable dans le district du Grand Tunis.

Le Drian a également annoncé une aide médicale de 500 mille euros, dans le cadre de la coopération bilatérale pour la lutte contre la propagation de la Covid-19.

Dans ce contexte, le Drian s’est félicité du succès de la coopération tuniso-française au Conseil de sécurité de l'ONU, suite à l’adoption à l’unanimité de la résolution n°2532 pour la lutte contre la Covid-19.

Le diplomate français a plaidé, à cet effet, pour une continuation de la coordination entre les deux parties concernant les principaux dossiers régionaux et internationaux, notamment lors de la présidence tunisienne du Conseil de sécurité, en janvier 2021.

Lors de sa rencontre avec le président tunisien, Le Drian a évoqué le dossier libyen.
A ce propos, le président Kaïs Saïed a souligné que « plus le nombre d’intervenants augmente, plus la situation se complique davantage » en Libye, soulignant que «les Libyens sont en mesure de choisir ce qu’ils veulent ».

Saïed a affirmé enfin, que la Tunisie rejette totalement la division de la Libye, rappelant que la Tunisie et le pays le plus touché par la crise libyenne.

Le Drian est arrivée, mercredi soir en Tunisie. Sa visite prend fin ce jeudi.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın