Économie

La décision de la Banque centrale européenne de ralentir les achats d'obligations hisse le cours de l’or

- La hausse du cours du métal précieux est également favorisée par la baisse du dollar

1 23   | 10.09.2021
La décision de la Banque centrale européenne de ralentir les achats d'obligations hisse le cours de l’or

Istanbul

AA / Istanbul

Le cours de l'or a continué d'augmenter, en ce vendredi, pour la deuxième journée consécutive, à la suite de la décision de la Banque centrale européenne (BCE) de ralentir son programme d'achat d'obligations. La baisse du dollar a également fourni un soutien supplémentaire au cours du métal précieux.

À 07 h 51 GMT, le cours de l’or a augmenté dans les échanges immédiats de 0,37 %, soit 6,58 dollars, pour s'échanger à 1 801,3 dollars l'once.

Les contrats à terme américains ont augmenté de 0,18 %, soit 3,15 dollars, à 1 803,15 dollars l'once.

Cependant, le métal précieux s'apprête à subir une perte hebdomadaire d'environ 1,5 %.

Le cours de l'or a grimpé, lors des échanges du jeudi, après trois séances de pertes, lorsque la Banque centrale européenne a décidé de ralentir un vaste programme d'achat d'obligations, qu'elle met en œuvre depuis mars 2020, pour faire face aux répercussions de la pandémie de coronavirus.

Le programme d'achat d'obligations de la BCE s'élève à 1 850 milliards d'euros, et au cours des deuxième et troisième trimestres de cette année, ses achats d'obligations se sont élevés à environ 80 milliards d'euros.

La Banque centrale du vieux continent a indiqué dans un communiqué, paru dans la journée du jeudi, que son conseil d'administration avait décidé de réduire "légèrement" le programme d'achat d'obligations pour le quatrième trimestre de cette année.

L'Office statistique de l'Union européenne, Eurostat, doit publier plus tard, dans la journée de ce vendredi, des données sur l'inflation dans la zone euro et dans l'ensemble de l'Union européenne. Les prévisions tablent sur une augmentation de l’inflation.

Une inflation élevée augmente l'attractivité de l'or, qui est souvent utilisé comme un rempart contre les pressions inflationnistes en tant que valeur sûre.

Le métal précieux a aussi gagné avec la baisse du dollar, ce qui a réduit le coût de l'or pour les détenteurs d'autres devises que le billet vert.

L'indice du dollar, qui mesure la performance de la devise américaine par rapport à six principales devises concurrentes, a chuté, dans les échanges de ce vendredi, de 0,08 % à 92,41 points.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.