Monde, Économie

France: Le déficit commercial atteint 71 milliards d'euros au premier semestre 2022

- La hausse des prix des hydrocarbures pénalise la balance commerciale de la France, malgré les bons résultats du tourisme et des services financiers

Ümit Dönmez   | 05.08.2022
France: Le déficit commercial atteint 71 milliards d'euros au premier semestre 2022

France

AA / Paris / Ümit Dönmez

Le déficit commercial de la France a atteint 71 milliards d'euros au premier semestre 2022, en progression de 39 % par rapport au second semestre 2021, lorsque ce chiffre s'élevait à 51 milliards d'euros, et de 70 % en comparaison au second semestre 2019, où il était de 30 milliards d'euros.


- La hausse des prix du pétrole et du gaz alimente le déficit commercial

Selon les données publiées ce vendredi par la Banque de France et la Direction générale des douanes, la hausse des prix de l'énergie, amorcée à la fin de l'année 2021 par la reprise économique post-covid, et accélérée par l'impact de la guerre en Ukraine, a dégradé la balance commerciale de la France, alors que le coût des hydrocarbures a fait grimper de 26 % les importations françaises, à 356 milliards d'euros, par rapport au second semestre 2019 (le dernier semestre avant la crise sanitaire et économique liée à la Covid-19).

Dans un communiqué publié vendredi par la Direction générale du Trésor, Olivier Becht, le ministre délégué chargé du Commerce extérieur, a indiqué que "sous l’effet de l’explosion des prix de l’énergie, la facture énergétique atteint un nouveau record, passant de 27 milliards d'euros au second semestre 2021 à 48 milliards d'euros au 1er semestre 2022, cette facture entraînant une forte dégradation du solde commercial des biens".

- La hausse des exportations reste insuffisante

Les exportations, quant à elles, ont progressé à un rythme moindre, soit de 13 % en comparaison avec le second semestre 2019, pour atteindre 285 milliards d'euros au premier semestre de cette année (S1 2022).

Olivier Becht, a précisé qu'au niveau sectoriel, au cours de la même période, les exportations ont fortement crû en sortie de crise pour les produits agricoles et agroalimentaires (+24 %), le secteur textile (+26 %), ou les produits pharmaceutiques, chimiques, parfums et cosmétiques (+22 %), notant que "toutefois, d’autres secteurs majeurs restent largement pénalisés, à la fois par les suites de la crise Covid, mais également par l’invasion de l’Ukraine qui a accentué la perturbation des chaînes d’approvisionnement. Les exportations aéronautiques restent largement en deçà de leur niveau du second semestre 2019 (-34 %), comme les exportations automobiles (-8 %), dans une moindre mesure". Pour rappel, ces deux secteurs constituent les locomotives du commerce extérieur des biens pour la France.

- Record de l'excédent des services

Dans le même temps, le ministre délégué chargé du Commerce extérieur, indique que l’excédent des services atteint un record historique au premier semestre 2022, à +34 milliards d'euros contre +23 milliards d'euros au semestre précédent et +13 milliards d'euros au second semestre 2019, soit une progression de +238 % au cours de cette période.

Au niveau sectoriel, cet excédent des services est tiré par la reprise du tourisme, et le record dans les services de transport, et dans les services financiers, selon le communiqué du ministère faisant état de revenus élevés dans ces secteurs, alors que le tourisme français, dopé notamment par la chute de l'euro face au dollar, est en plein essor.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.