Économie

Fitch rating maintient la notation souveraine de la Tunisie à "B"

-Et révise ses perspectives de "stables" à "négatives"

Nadia Chahed   | 24.11.2020
Fitch rating maintient la notation souveraine de la Tunisie à "B"

Tunis

AA/Tunis

L'agence de notation financière «Fitch Ratings» a décidé de maintenir la notation souveraine de la Tunisie à «B» tout en révisant à la baisse les perspectives y afférentes de «stables» à «négatives», a rapporté la Banque Centrale de Tunisie (BCT) dans un communiqué.

A l’appui de sa décision, l’agence de notation Fitch avance, essentiellement, l’aggravation des risques de liquidité du Gouvernement à cause de la forte détérioration des finances publiques et ce, suite au choc pandémique ainsi que «la fragmentation du paysage politique» et les tensions sociales enracinées qui menacent l’accès à de nouveaux financements auprès du FMI, précise le communiqué publié sur le site de la BCT.

L’agence a souligné, en revanche, le creusement spectaculaire du déficit budgétaire, les taux relativement élevés et en hausse de la dette publique et extérieure, ainsi que la récession économique sans précédent dans un contexte de crise sanitaire et économique globale, indique la même source.

A cet égard, selon les prévisions de Fitch, les perturbations liées à la crise sanitaire entraîneront une « contraction record de 8% du PIB en 2020 », poursuit la BCT.

Concernant le financement du budget, l’agence de notation Fitch note que le projet du gouvernement de recourir au financement monétaire pour la première fois, s'il est mis en œuvre sans sauvegardes institutionnelles - bien qu'il soutienne la flexibilité de financement de l'État à court terme, conformément aux politiques similaires mises en œuvre dans les marchés émergents - pourrait compromettre les progrès réalisés depuis 2018 en matière de restauration de la stabilité macroéconomique.

A ce titre, Fitch a noté, que la Banque Centrale, bien qu’elle ait conditionné son soutien au gouvernement à une approbation parlementaire explicite et à des mécanismes de sauvegarde adéquat, reste déterminée à préserver la stabilité des prix et la stabilité financière.

Pour l’année 2021, Fitch prévoit un retour de la croissance à 4% et qui sera soutenue par la diversification de l’économie tunisienne, la forte production agricole, de riches ressources touristiques et la reprise de l'activité minière. Quant à l’inflation, les prévisions de Fitch tablent sur une inflation moyenne de 5,6% en 2020-2021, poursuit le texte.

En vue d’une éventuelle amélioration des perspectives, Fitch recommande un assouplissement progressif des conditions de financement budgétaire à travers la réduction des besoins de financement, une stabilisation des perspectives de la dette extérieure ainsi qu’une reprise de la croissance à des niveaux positifs.

Toutefois, une détérioration des conditions de liquidité extérieure ou un affaiblissement du cadre politique résultant d'un financement monétaire important et réitéré du déficit budgétaire affectant négativement la stabilité macroéconomique, pourraient, selon l’agence, conduire à une dégradation de la notation souveraine, souligne enfin la BCT.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın