Turquie, Économie

Erdogan: "Nous travaillons pour la mise à jour de l'accord d'union douanière avec l'U.E."

"Pour la première fois, selon les données de janvier à octobre, la part de notre pays dans les exportations mondiales a dépassé 1% pour atteindre 1, 03%" a annoncé le président turc, Recep Tayyip Erdogan

Hatice Şenses Kurukız,Berk Özkan,Ayvaz Çolakoğlu   | 22.01.2021
Erdogan: "Nous travaillons pour la mise à jour de l'accord d'union douanière avec l'U.E."

Istanbul

AA / Istanbul

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré "Nous travaillons pour mettre à jour notre accord d'union douanière avec l'Union Européenne."

Erdogan a prononcé un discours lors d'une réunion avec des jeunes entrepreneurs.

Le chef de l'Etat turc a assuré que son pays avait attiré, au cours des derniers mois, plus de 15 milliards de dollars de financements étrangers.

"Nous travaillons pour mettre à jour notre accord d'union douanière avec l'Union Européenne", a-t-il ajouté.

Erdogan a également parlé des difficultés économiques engendrées par la pandémie au niveau mondial avant d'affirmer qu'elle avait également permis de nouvelles opportunités.

"Bien que cette pandémie entraîne diverses difficultés, elle ouvre également de nouvelles fenêtres d'opportunités devant notre monde des affaires"

"À mesure que la pandémie diminuera dans le monde avec l'augmentation de la vaccination, l'élan pris par notre pays augmentera davantage", a-t-il souligné.

"Les entreprises turques font la différence par rapport à leurs concurrents avec des produits fiables de qualité et des prix compétitifs", a-t-il ajouté.

Il a notamment annoncé un nombre record de création d'entreprises en Turquie malgré la pandémie.

"Pour la première fois, selon les données de janvier à octobre, la part de notre pays dans les exportations mondiales a dépassé 1% pour atteindre 1, 03%. Le nombre d'entreprises créées en 2020, malgré la pandémie, a augmenté de 20 % pour atteindre 101 318."

Pour le président turc, les investisseurs qui ont fait confiance à la Turquie vont continuer de gagner "comme ce fut le cas jusqu'à aujourd'hui".

Il a de nouveau affirmé être absolument contre un taux d'intérêt élevé avant d'ajouter :

"Nous visons pour notre économie une structure de croissance durable et de haute qualité à long terme de notre économie. Nous avons fixé comme nouvel objectif pour 2021 de maintenir le déficit budgétaire à 3, 5% du revenu national."





Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın