Monde, Économie

Égypte: Un don de 500 millions de dollars pour la reconstruction de Gaza

- Les entreprises égyptiennes participeront à la mise en œuvre du processus de reconstruction.

1 23   | 18.05.2021
Égypte: Un don de 500 millions de dollars pour la reconstruction de Gaza

Egypt

AA / Le Caire

Le Président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi a annoncé, ce mardi, l'octroi de 500 millions de dollars pour la reconstruction de la Bande de Gaza, qui subit de graves dommages en raison de l'attaque israélienne en cours.

Un porte-parole de la Présidence égyptienne a déclaré, sur Facebook, que "le Président Al-Sissi a annoncé que l'Égypte fera don de 500 millions de dollars à titre d'initiative égyptienne, au profit du processus de reconstruction dans la Bande de Gaza à la suite des récents événements".

Et le porte-parole d’ajouter: "Avec la participation des entreprises égyptiennes spécialisées dans la mise en œuvre du processus de reconstruction".

Depuis le 10 mai, les forces israéliennes ont lancé une attaque contre la Bande de Gaza, qui a causé, jusqu’à ce mardi, la mort de 213 Palestiniens, dont 61 enfants et 36 femmes, en plus de 1 442 blessés.

Selon certaines sources qui opèrent dans les organisations des droits de l'homme, l'armée israélienne a visé dans ses raids des maisons, des tours résidentielles et des institutions médiatiques, en plus des infrastructures de la Bande de Gaza.

Le Président égyptien, Al-Sissi a participé, ce mardi après-midi, dans la capitale française, Paris, à un sommet tripartite au palais de l'Elysée consacré aux développements de la situation dans les territoires palestiniens, avec le Président français, Emmanuel Macron et le roi de Jordanie Abdallah II, qui a pris part au sommet par vidéoconférence.

Le porte-parole de la Présidence égyptienne a fait savoir qu’Al-Sissi a souligné qu' "il n'y a aucun moyen de mettre fin au cercle vicieux de la violence et à la situation instable dans les territoires palestiniens, à part celui d’une solution radicale, juste et globale à la question palestinienne qui conduirait à la création d’un État palestinien".

"Les tentatives de changement de la situation démographique dans la ville de Jérusalem ont eu de graves répercussions, ces tentatives doivent cesser immédiatement", a indiqué le Président égyptien.

Il a appelé dans ce sens à "l'intensification des efforts de la communauté internationale pour exhorter Israël à arrêter l'escalade actuelle avec les factions palestiniennes en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza".

Et Al-Sissi d'ajouter que "l'Égypte continue de faire tout son possible pour arrêter l'escalade actuelle, en intensifiant les contacts avec toutes les parties internationales concernées, et avec les parties palestinienne et israélienne", selon ce qu’a rapporté le porte-parole de la Présidence égyptienne.

Depuis le 13 avril dernier, la situation dans les territoires palestiniens a explosé à la suite des attaques "brutales" commises par la police et les colons israéliens à Jérusalem occupée, en particulier contre la mosquée Al-Aqsa et ses environs, et le quartier "Sheikh Jarrah" (centre), et ce, à la suite des efforts israéliens pour déposséder 12 familles palestiniennes de leurs maisons au profit de colons israéliens.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.