Turquie

Union européenne: Nous voulons un dialogue constructif avec la Turquie

Lors d'une conférence de presse tenue par le porte-parole de l’UE, Peter Stano.

Majdi Ismail   | 11.01.2021
Union européenne: Nous voulons un dialogue constructif avec la Turquie

Brussels Hoofdstedelijk Gewest



AA/ Bruxelles


Le porte-parole de l’Union européenne, Peter Stano, a fait part de la volonté de l’UE d’engager un dialogue constructif avec la Turquie sur la base d’une coopération bilatérale.

C’est ce qui ressort d'une conférence de presse, tenue lundi par Stano, dans laquelle il a répondu à une question sur le récent entretien par visioconférence, entre le président turc, Recep Tayyip Erdogan, et la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

« Nous soutenons un dialogue constructif basé sur la coopération avec la Turquie », a déclaré Stano, faisant référence à ses efforts déployés au cours de l'année écoulée, pour concrétiser ce dialogue.

Il a expliqué que la récente réunion entre le président Erdogan et von der Leyen, faisait partie des efforts déployés pour aller de l'avant vers le renouvellement d'une coopération constructive.

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, avait souligné, dans son entretien avec von der Leyen, que l'adhésion à l'Union européenne était l'une des priorités politiques d'Ankara, qui voit son avenir dans la famille européenne.

Pour sa part, la présidente de la Commission européenne, a publié sur son compte Twitter qu'elle avait eu un entretien très positif avec le président Erdogan, au sujet de la pandémie du coronavirus, de la reprise économique et des relations entre l'Union européenne et la Turquie.

En réponse à une question sur son avis concernant l'invitation adressée par le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, à la Grèce pour des discussions exploratoires, Stano a souligné que « les pourparlers entre la Turquie et la Grèce font en même temps partie des relations entre l'Union européenne et la Turquie ».

Et de poursuivre, « des membres de l'Union européenne sont préoccupés par certains points (qu'il n'a pas mentionnés), qui doivent nécessairement être résolus ».

« La reprise des pourparlers entre la Grèce et la Turquie est attendue par l'Union européenne. Nous espérons que cette étape conduira à un renforcement des efforts pour développer une voie positive dans nos relations », a-t-il fait observer.

Lundi, Cavusoglu a appelé, lors d'une conférence de presse avec le ministre des Affaires étrangères de la République turque de Chypre du Nord, Tahsin Ertugruloglu, la Grèce, à des discussions exploratoires, à partir de janvier.


*Traduit de l’arabe par Majdi Ismail








Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.