Politique

Washington ravive les tensions avec Pékin

- Après avoir nommé un coordinateur pour les affaires du Tibet.

Meher Hajbi   | 15.10.2020
Washington ravive les tensions avec Pékin

Washington

AA - Washington

L'administration du président américain Donald Trump a nommé, mercredi, un haut responsable des droits de l'homme au poste de coordonnateur spécial pour les questions relatives au Tibet.

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a annoncé que Robert Destro, son assistant pour la démocratie, les droits de l'homme et le travail, occupera le poste vacant depuis le début de la présidence Trump en 2017.

Cette décision de Washington est susceptible de raviver les tensions avec Pékin dans un contexte particulièrement instable entre les deux pays.

Dans un communiqué rendu public, Pompeo a fait savoir que Destro “dirigera les efforts américains pour promouvoir le dialogue entre la République populaire de Chine et le Dalaï Lama ou ses représentants, protéger l'identité religieuse, culturelle et linguistique unique des Tibétains, ainsi, faire pression pour le respect des droits de l’Homme”.

Il est à noter que la Chine a toujours refusé de traiter avec le coordinateur américain, considérant cela comme une ingérence dans ses affaires intérieures.

La démarche de Washington intervient à un moment où les relations entre les États-Unis et la Chine se sont fragilisées en raison d'une série de conflits, notamment au sujet de Taiwan, des droits de l'homme, la mer de Chine méridionale et le coronavirus.

La Chine avait pris le contrôle du Tibet en 1950 dans ce qu'elle décrit comme “une libération pacifique” qui a aidé la région isolée de l'Himalaya à se débarrasser de son passé féodal.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın