Monde

Explosion du port de Beyrouth : fixation d’une nouvelle date pour l'interrogatoire de Diab

- Le juge chargé de l’enquête sur l’explosion du port de Beyrouth a décidé d'informer l'ancien Premier ministre libanais de la date de la prochaine audience, en attendant son retour des États-Unis

Wassim Samih Seifeddine   | 20.09.2021
Explosion du port de Beyrouth : fixation d’une nouvelle date pour l'interrogatoire de Diab

Lebanon

AA / Beyrouth

La justice libanaise a fixé, au lundi 4 octobre, la nouvelle date de l'interrogatoire de l'ancien Premier ministre Hassan Diab, dans l'affaire de l’explosion meurtrière dans le port de Beyrouth.

L’agence de presse officielle libanaise a fait savoir que le juge en charge de l’enquête sur l'explosion du port de Beyrouth, Tarek Bitar, a fixé une nouvelle date pour l'interrogatoire de Diab, le 4 octobre prochain.

"Le juge a décidé d'informer Diab (en mettant un avis sur la porte de son domicile) de la date de la prochaine audience", en attendant son retour des États-Unis d'Amérique, rapporte la même source.

Mardi dernier, Diab a annoncé qu'il avait quitté le Liban pour les États-Unis en raison d’une visite familiale qui durera environ 4 semaines, coïncidant avec le lancement d’un mandat d’amener à son encontre dans l'affaire de l'explosion du port de Beyrouth.

Selon le correspondant de l’Agence Anadolu, Diab devait comparaître devant le juge aujourd'hui, lors d'une audience qui était prévue pour mardi dernier, mais l'absence de Diab a empêché sa tenue.

La convocation de Diab intervient quelques jours après qu'il a quitté son poste de Premier ministre suite à la formation d'un nouveau gouvernement, car il s'était auparavant abstenu de comparaître devant la justice pendant sa présidence du gouvernement intérimaire.

Le 26 août, le juge Bitar a émis une citation à comparaître devant la justice contre Diab, mais ce dernier (alors Premier ministre), lui a adressé une lettre arguant "des obstacles constitutionnels" justifiant sa décision de ne pas assister à la séance d'interrogatoire.

L'explosion au port de Beyrouth survenue le 4 août 2020, a tué 217 personnes et fait environ 7 000 blessés, ainsi que d'énormes dégâts matériels touchant des bâtiments résidentiels et commerciaux.

*Traduit de l'arabe par Wejden Jlassi

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın