Afrique

RDC : Nouveau vaccin contre Ebola

- Aucune date n'a été donnée au sujet du démarrage de l'utilisation du nouveau vaccin.

Lassaad Ben Ahmed   | 22.09.2019
RDC : Nouveau vaccin contre Ebola

Congo, The Democratic Republic of the
AA / Kinshasa / Pascal Mulegwa

Les autorités sanitaires congolaises ont annoncé l’utilisation d'un nouveau vaccin contre le virus Ebola qui a déjà causé plus de 2100 décès dans deux provinces de l'est de la République démocratique du Congo (RDC).

Fabriqué par une firme belge, le vaccin Jonshon & Jonshon (J&J) a déjà été utilisé par d'autres pays. "Pourquoi ne pouvons-nous pas l’utiliser au Congo pour protéger notre population ”, indique dans un communiqué, rendu public samedi, le Comité en charge de la riposte contre Ebola.

"Ce vaccin ne présente aucun danger pour la population. Il a déjà été utilisé en Ouganda et c’est la deuxième année qu’on continue à vacciner la population avec ce vaccin en Guinée. Actuellement, le Rwanda est prêt à utiliser ce vaccin pour protéger sa population qui vient pour des raisons de commerce en RDC", poursuit le communiqué.

"Le seul problème pour ce vaccin est qu’il va se donner en deux injections. La 1ère piqûre protège contre le virus Ebola Zaïre et la deuxième, se fait 25 à 50 jours plus tard. Tout le monde le sais qu’en RDC, il y a deux virus qui circulent : le virus Ebola Zaïre et le type Bundibudio. Le vaccin va protéger la population contre ces deux virus qui circulent dans le pays", lit-on dans le communiqué.

Le comité indique avoir l’intention de commencer par offrir le nouveau vaccin aux commerçants congolais qui entrent au Rwanda, puis aux habitants de la province voisine de l‘épicentre de l‘épidémie, "pour créer un corridor de personnes immunisées".

Aucune date n'a été donnée pour le début de la vaccination. Ce vaccin viendra renforcer celui fabriqué par une firme américaine, Merck, administré depuis 13 mois dans les zones épidémiques.

Au total, 225.030 personnes ont été vaccinées par ce premier vaccin.

Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 3.157, dont 3.046 confirmés et 111 probables.

Au total, la maladie a déjà causé 2.111 décès. Seules 966 personnes ont été guéries.
Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın