Afrique

Libye : 30 demandeurs d'asile tués dans un "acte de représailles"

- Des citoyens en colère contre le meurtre d'un parent par des migrants ont commis les faits, selon le ministère de l'Intérieur

Mona Saanouni   | 28.05.2020
Libye : 30 demandeurs d'asile tués dans un "acte de représailles"

Libyan

AA - Walid Abdallah

Le ministère libyen de l'Intérieur a annoncé que 30 demandeurs d'asile ont été tués et 11 autres blessés dans la région de Mezda (180 km au sud de la capitale Tripoli) à la suite d'un acte de représailles commis par des citoyens en colère, contre le meurtre d'un parent, par un migrant.

Le ministère a indiqué, dans un communiqué rendu public jeudi, "qu'un citoyen libyen (né en 1990) suspecté d'être impliqué dans la traite d'êtres humains a été tué par des migrants lors de leur trafic", sans donner plus de détails sur cet incident.

La même source a ajouté que "sa famille (de la victime) a mené des représailles contre ce meurtre, tuant au moins 26 personnes de nationalité bangladaise, quatre Africains et blessant 11 autres personnes".

Le ministère n'a pas précisé la nationalité des Africains morts ou blessés.

Par ailleurs, il a indiqué que les autorités de sécurité ont été chargées de prendre toutes les mesures légales pour arrêter les auteurs des faits.

La Libye est un important lieu de transit pour les migrants irréguliers vers l'Europe, fuyant la guerre et la pauvreté en Afrique et au Moyen-Orient.


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın