Afrique

Coronavirus : l’OMS alerte l’Afrique

Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a exprimé sa « plus grande préoccupation » sur « le potentiel de propagation de Covid-19 dans les pays où les systèmes de santé sont plus faibles ».

Lassaad Ben Ahmed   | 23.02.2020
Coronavirus : l’OMS alerte l’Afrique

Congo, The Democratic Republic of the


AA / Pascal Mulegwa

Le Chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a appelé les pays africains à se préparer à une éventuelle propagation de l’épidémie de coronavirus (Covid-19) après la déclaration d’un cas en Egypte et l’augmentation des cas en Iran.

Lors d’une réunion ministérielle d’urgence sur ce virus organisé par l’Union africaine et les Centres pour la prévention et le contrôle des maladies d’Afrique, samedi à Addis – Abeba, le médecin Ethiopien à la tête de l’OMS a exprimé sa « plus grande préoccupation » sur « le potentiel de propagation du Covid-19 dans les pays où les systèmes de santé sont plus faibles ».

« Les signes croissants de transmission en dehors de la Chine (épicentre de l’épidémie) montrent que la fenêtre d'opportunité que nous avons pour contenir ce virus se rétrécit. Nous appelons tous les pays à investir d'urgence dans la préparation », a déclaré le directeur général de l’OMS.

La flambée touche 27 pays (8 décès) dont la Chine qui a enregistré, jusqu’à dimanche 23 février, 2 444 décès parmi les 76 639 cas, selon l’OMS.

En dépit de la baisse de nouveaux contacts, cette semaine en Chine, le chef de l’OMS a prévenu qu’il est « beaucoup trop tôt pour faire des prédictions sur cette épidémie » mortelle.

Il a exprimé sa préoccupation quant à l’augmentation des cas en Iran.

En Afrique, plusieurs pays dont la République démocratique du Congo ont affirmé être prêts à détecter des cas et faire face au virus.

Douze (12) cas ont été déclarés négatifs dans le pays, a déclaré à Anadolu, Dr Jean – Jacques Muyembe, directeur de l’Institut national de recherche biomédicale de Kinshasa (INRB).

« Chaque jour qui passe, nous en savons un peu plus sur ce virus et la maladie qu'il provoque », a ajouté Tedros Adhanom.

Le Virus est fatal pour les personnes âgées et se constate peu chez les enfants.

Plusieurs pays africains restent fortement exposés en raison de leurs échanges commerciaux avec la Chine.

L’OMS affirme avoir formé environ 11.000 agents de santé africains en janvier dernier notamment à Dakar, sur le Covid – 19 (Coronavirus) à l'aide de cours en ligne.

Chapeautée par l’OMS, une équipe d’experts internationaux s’est rendue samedi à Wuhan (Chine), épicentre de l’épidémie pour approfondir les recherches.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın