Afrique

Conflit au Tigré : 600 Éthiopiens affluent quotidiennement au Soudan

- C'est ce qu'a affirmé un responsable gouvernemental.

Hajer Cherni   | 19.11.2020
Conflit au Tigré : 600 Éthiopiens affluent quotidiennement au Soudan

Sudan

AA / Soudan

Khartoum a annoncé, jeudi, que plus de 550 réfugiés éthiopiens par jour fuient les tirs et les bombardements dans la région du Tigré, pour rejoindre le Soudan.

L'agence de presse soudanaise, citant le représentant du logement des réfugiés (gouvernemental), Yakoub Mohamed Yakoub, a rapporté que le nombre de réfugiés enregistrés s'élève à 16 605 réfugiés, depuis le 7 novembre.

"Au rythme de 550 et 600 réfugiés éthiopiens par jour", a-t-il expliqué.

Le responsable a appelé les organisations humanitaires et de secours à agir immédiatement et leur venir en aide à travers la distribution des articles de secours, à savoir les couvertures, la nourriture et les nattes de couchage.

Mercredi, le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés a annoncé que le nombre de réfugiés éthiopiens au Soudan est passé à 30 000. De son côté, le ministère soudanais de l'Intérieur a annoncé, mardi, l'arrivée d'environ 25 000 réfugiés éthiopiens au Soudan.

Le 4 novembre, des affrontements armés ont éclaté entre l'armée éthiopienne et le "Front de libération du peuple du Tigré" dans la région.

Le Front de libération a dominé la vie politique en Éthiopie durant près de 3 décennies, avant l’arrivée au pouvoir d’Abiy Ahmed en 2018, devenant ainsi le premier chef du gouvernement du pays issu de l'ethnie "Oromo".

Les '"Oromos " sont la plus grande ethnie en Éthiopie avec 34,9% de la population, soit environ 108 millions de personnes. Les Tigréens de leur côté, sont la troisième plus grande ethnie et représentent 7,3 % de la population totale du pays.

La région, se considérant marginalisée, s’est séparée alors de la coalition au pouvoir d’Abiy Ahmed en organisant, en septembre dernier, des élections locales que le gouvernement d'Addis-Abeba juge illégales. Les élections ont été reportées suite à la propagation de la pandémie du coronavirus.

*Traduit de l'arabe par Hajer Cherni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın