Politique

Netanyahu refuse de commenter des rapports faisant état de sa rencontre avec Ben Salman

- Le ministre israélien de la Défense, qualifie l’information fuitée sur le voyage de Netanyahu en Arabie Saoudite, d’« acte irresponsable ».

Majdi Ismail   | 23.11.2020
Netanyahu refuse de commenter des rapports faisant état de sa rencontre avec Ben Salman

Quds

AA/ Jérusalem

Le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a refusé de commenter des rapports selon lesquels, il aurait rencontré dimanche, en Arabie Saoudite, le prince héritier du royaume saoudien, Mohammed Bin Salman.

« Je n’ai pas abordé ce sujet et je ne compte pas commencer maintenant », a rapporté la chaine israélienne « 13 », citant Netanyahu.

À cet effet, le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, a critiqué la fuite de nouvelles sur la rencontre entre Netanyahu et Ben Salman.

« La fuite de nouvelles sur le voyage secret de Netanyahu en Arabie Saoudite, est un acte irresponsable », a déclaré Gantz, cité par la même chaine télévisée.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Fayçal Ben Farhan, a cependant, démenti dans un tweet, qu’une rencontre ait été tenue entre Netanyahu et le prince héritier saoudien.

Plus tôt dans la journée de lundi, des médias israéliens, ont rapporté qu’une rencontre tripartite avait eu lieu dimanche en Arabie saoudite, avec la participation de Netanyahu, de Ben Salman et du secrétaire d’État américain, Mike Pompeo.

Dans ce même contexte, les médias israéliens, y compris l’Autorité de radiodiffusion d’Israël, le journal « Haaretz » et le site « Walla », ont mentionné que la rencontre s’est tenue en secret en Arabie saoudite, la veille, dimanche.

Ils ont fait savoir dans ce sens, que le directeur du service israélien de renseignements (Mossad), Yossi Cohen, avait pris part également à cette rencontre.

Les médias israéliens ont rapporté leurs informations d’une source israélienne sans citer le nom.

Pendant ce temps, l’Autorité de radiodiffusion d’Israël, a indiqué que Netanyahu et Cohen, sont partis dans un avion privé depuis l'aéroport Ben Gourion près de Tel-Aviv, en direction de la région de « Neom », en Arabie saoudite.

« La visite secrète a duré 5 heures, et les deux ministres israéliens de la Défense, Benny Gantz, et des Affaires étrangères, Gabi Ashkenazi, n’ont pas été avertis à l’avance du voyage », précise l’Autorité de radiodiffusion d’Israël.

À la mi-septembre, les Émirats arabes unis et le Bahreïn, ont signé deux accords pour normaliser les relations avec Israël, à travers une médiation américaine à Washington.

L’accord a été largement dénoncé et a été considéré par les factions et les dirigeants palestiniens comme une « trahison et un coup de poignard » dans le dos du peuple palestinien.

La direction palestinienne refuse toute normalisation des relations entre Israël et les pays arabes, avant de mettre fin à l’occupation israélienne des terres occupées en 1967.


Traduit de l’arabe par Majdi Ismail


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.