Monde

Israël opposé à la politique de Biden concernant l'Iran

-Israël intensifie ses pressions sur les signataires européens de l'accord sur le nucléaire iranien de 2015

Mourad Belhaj   | 23.02.2021
Israël opposé à la politique de Biden concernant l'Iran

Ankara

AA / Jérusalem

Israël entend adopter une position inflexible face à l'intention du président américain, Joe Biden, de revenir à l'accord sur le nucléaire iranien de 2015, a rapporté mardi le radiodiffuseur public israélien (KAN).

Selon KAN, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a tenu, lundi, une session consultative pour déterminer si Israël devait approuver ou rejeter le plan américain de renouvellement de l'accord nucléaire avec l'Iran, ainsi que la garantie d'inclure le projet de missiles balistiques iranien dans l'accord.

Le ministre de la défense Benny Gantz, le ministre des affaires étrangères Gabi Ashkenazi et le chef de l'armée Aviv Kochavi auraient préconisé d'adopter une position modérée sur la question et d'entamer un dialogue avec la Maison Blanche à ce sujet.

KAN a également souligné les pressions exercées par Israël sur les signataires européens de l'accord nucléaire pour tenter de les empêcher de renouveler leur adhésion à cet accord.

"Israël a essayé de persuader la France, le Royaume-Uni et l'Allemagne d'ajouter des clauses à tout accord éventuel conclu avec Téhéran au cas où les négociations reprendraient sur ce dossier", explique le radiodiffuseur public israélien (KAN).

L'UE a signalé lundi que l'Iran pourrait respecter ses obligations nucléaires si les Etats-Unis rejoignaient l'accord nucléaire de 2015.

Israël s'est opposé avec véhémence à l'accord que l'administration de l'ancien président américain Barack Obama et les grandes puissances ont conclu avec Téhéran sur son programme nucléaire en 2015.

En novembre, le président iranien Hassan Rouhani s'est joint à d'autres hauts responsables iraniens pour accuser Israël d'avoir tué le scientifique nucléaire Mohsen Fakhrizadeh.

La semaine dernière, Israël s'est opposé à l'intention de Washington de revenir à l'accord nucléaire de 2015. Le cabinet de Netanyahu a réitéré dans un communiqué "son engagement à empêcher l'Iran d'obtenir des armes nucléaires".

Ce communiqué faisait suite au message adressé la semaine dernière par Washington au Conseil de sécurité de l'ONU, relatif à l'annulation des sanctions imposées par Trump à l'Iran, dites "snapback".


*Traduit de l’Anglais par Mourad Belhaj

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.