Monde

Brexit: Vote sur le plan B de May le 29 janvier

- selon Andrea Leadsom, la ministre chargée des relations avec la Chambre des communes au sein du gouvernement britannique.

Ahmet Gürhan Kartal,Hafawa Rebhi   | 17.01.2019
Brexit: Vote sur le plan B de May le 29 janvier

London, City of

AA / Londres / Ahmet Gurhan Kartal

Les députés britanniques se prononceront sur le plan B du gouvernement sur le Brexit le 29 janvier, a déclaré Andrea Leadsom, la ministre chargée des relations avec la Chambre des communes au sein du gouvernement britannique, jeudi.

La Première ministre Theresa May fera une déclaration sur sa nouvelle stratégie pour le Brexit lundi, après que le rejet de sa proposition par les députés plus tôt cette semaine.

Selon Leadsome, May présentera une motion visant à faire avancer le processus du Brexit et un débat aura lieu à la Chambre des communes le 29 janvier avant un vote.

May a déclaré mercredi soir avoir entamé des réunions constructives avec les représentants des partis d'opposition afin de trouver un moyen de faire progresser le Brexit.

S'exprimant devant le 10 Downing Street, elle a indiqué avoir rencontré les chefs des Libéraux-démocrates, du Parti national écossais (SNP) et du Plaid Cymru (le parti nationaliste gallois). May poursuivra, a-t-elle ajouté, ces rencontres avec des groupes de députés représentant le plus large éventail possible de points de vue du Parlement.

"Ce soir, le gouvernement a gagné la confiance du parlement", a déclaré May, évoquant sa survie à un vote de confiance mercredi soir.

"Cela nous donne maintenant à tous la possibilité de nous concentrer sur la recherche d'une voie à suivre pour le Brexit", a-t-elle déclaré.

Tard mercredi, au lendemain de la défaite humiliante d'un vote sur l'accord de retrait de l'UE, le gouvernement de May a survécu à une motion de censure grâce au soutien de 326 députés.

Après le vote, May a déclaré qu'elle souhaitait entamer des discussions avec les dirigeants des partis d'opposition sur la voie à suivre pour le Brexit.

Le dirigeant du Parti travailliste, Jeremy Corbyn, qui a sollicité la motion de censure, a déclaré qu'il n'avait aucune intention d'entamer des pourparlers avec May à moins qu'elle n'exclue un Brexit non-ordonné.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın