Afrique

Tunisie: Affrontements entre manifestants et forces de l'ordre

Des dizaines de personnes ont manifesté, à Tunis, exigeant le développement et la libération des jeunes arrêtés lors des protestations nocturnes.

Wejden Jlassi   | 19.01.2021
Tunisie: Affrontements entre manifestants et forces de l'ordre

Tunisia


AA/Tunis


Des dizaines de personnes se sont rassemblées, mardi, à Tunis, réclamant le développement et la libération des jeunes arrêtés lors des manifestations nocturnes qui ont eu lieu dans plusieurs quartiers et villes tunisiennes.

Dans la capitale Tunis, le correspondant de l'Agence Anadolu a constaté des affrontements entre les manifestants et la police qui tentait de les disperser. Aucun blessé n'a été signalé.

Depuis jeudi, plusieurs gouvernorats tunisiens ont été le théâtre de mouvements de protestation nocturnes, émaillés d'affrontements avec les forces de l’ordre, et qui coïncidaient avec l'entrée en vigueur d'un couvre-feu nocturne pour endiguer la propagation du coronavirus.

Des dizaines de jeunes ayant pris part à cette manifestation ont scandé de nombreux slogans contre le gouvernement et la gestion sécuritaire des manifestations nocturnes qui ont éclaté récemment dans le pays, tels que « travail, liberté, dignité nationale» et «Aucune peur, aucune terreur, la rue appartient au peuple».

La même source a indiqué que les forces de l'ordre ont tenté de disperser la foule en faisant usage du gaz lacrymogène ce qui a provoqué quelques affrontements, alors qu'aucun blessé n'a été signalé.

De son côté, le dirigeant au sein du Parti des travailleurs (gauche), Jilani Hammami, a condamné la gestion sécuritaire des manifestations en Tunisie. Dans une déclaration à l'Agence Anadolu, Hammami a affirmé que la solution sécuritaire aggraverait encore plus la situation.

Les autorités tunisiennes ont imposé jeudi un couvre-feu nocturne (entre 15h00 et 5h00 GMT), dans le cadre des mesures prises pour lutter contre le coronavirus.

Lundi, le ministère de l'Intérieur a annoncé l'arrestation de 632 personnes ayant participé à des «émeutes» dans la capitale et autres régions du pays, au cours des quatre derniers jours.

Selon le dernier bilan officiel, le nombre de personnes touchées par la Covid-19 en Tunisie, a atteint 181 885 personnes, dont 5 750 sont décédées et 131 019 se sont rétablies.

Sur les réseaux sociaux, politiciens et activistes ont échangé des accusations au sujet des protestations nocturnes et de l'incitation de certains à descendre dans la rue pour manifester la nuit.

*Traduit de l'arabe par Wejden Jlassi

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın