Afrique

Libye : La Tunisie annonce qu’elle ne participera pas à la conférence de Berlin

- En raison de l’invitation tardive à la conférence, selon le ministère tunisien des Affaires étrangères

Mourad Belhaj   | 18.01.2020
Libye : La Tunisie annonce qu’elle ne participera pas à la conférence de Berlin

Tunisia

AA / Tunisie / Yousra Ouannes

La Tunisie a annoncé, samedi, qu'elle ne participerait pas à la conférence de Berlin sur la crise libyenne, qui se tiendra dimanche dans la capitale allemande, car elle a reçu l'invitation tardivement.

Le ministère tunisien des Affaires étrangères a déclaré, dans un communiqué, qu'"il est impossible pour la Tunisie de participer à la conférence de Berlin".

Et d’expliquer que la décision de ne pas participer à la conférence est motivée par "une invitation tardive", ainsi qu’au fait que "la Tunisie n’ait pas été conviée aux préparatifs de cette conférence", débutés depuis septembre dernier.

Berlin accueillera, dimanche, une conférence sur la Libye, à laquelle participeront les États-Unis, la Russie, la France, le Royaume Uni, la Chine, l'Allemagne, la Turquie, l'Italie, l'Égypte, les Émirats Arabes Unis, l'Algérie et le Congo.

La conférence réunira également le président du Conseil présidentiel du gouvernement libyen d’entente nationale, internationalement reconnu, Fayez al-Sarraj, et le chef de la rebellion libyenne, Khalifa Haftar.

Quatre organisations internationales et régionales participeront également à la conférence, à savoir, les Nations Unies, l'Union européenne, l'Union africaine et la Ligue arabe, tandis que le Qatar, la Grèce et le Maroc n'ont pas été invités à la conférence malgré leur intérêt pour le dossier libyen.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın