Turquie

Grèce : 80 mille demandeurs d'asile expulsés en Turquie en 3 ans

- C'est ce qui ressort de la déclaration du vice-ministre turc des Affaires étrangères, Yavuz Selim Kiran, dans le cadre d'un événement relatif aux droits de l'homme.

Zahir Sofuoğlu,Hend Abdessamad   | 23.02.2021
Grèce : 80 mille demandeurs d'asile expulsés en Turquie en 3 ans

Ankara

AA / Ankara / Şerife Çetin

Le vice-ministre turc des Affaires étrangères, Yavuz Selim Kiran, a déclaré mardi que la Grèce avait renvoyé de force plus de 80 000 demandeurs d'asile dans les eaux turques au cours des trois dernières années, en violation des principes les plus importants du traitement des migrants, à savoir le principe de non-refoulement "l’ interdiction des retours forcés".

C'est ce qui ressort du discours de Kiran, prononcé lors de sa participation à un programme intitulé "Traite des êtres humains et droits des réfugiés" organisé par l'Académie de justice turque dans le cadre de la présidence turque du processus de coopération de l'Europe du Sud-Est (GDAÜ).

Yavuz Selim Kiran a appelé la communauté internationale à plus de coopération et de solidarité afin d'assurer une vie décente aux migrants et aux réfugiés.

Kiran a également signalé qu'actuellement, il y a plus de 280 millions d'immigrants, 46 millions de personnes déplacées et environ 30 millions de réfugiés à travers le monde.

Le vice-ministre turc des Affaires étrangères a précisé que des millions de personnes en Syrie, en Afghanistan, au Myanmar et dans d'autres régions ont été forcées de quitter leur foyer en raison des guerres, de la famine et de la pauvreté.

La Turquie accueille tous ceux qui y recourent, quelles que soient leurs ethnies, leurs religions et leurs croyances, d'ailleurs elle se classe au premier rang à l'échelle mondiale en termes de logement des réfugiés, a souligné Kiran.

Il a poursuivi: "nous accueillons environ 4 millions de réfugiés et de migrants dont la majorité est syrienne, la Turquie aide environ 9 millions de Syriens avec l'aide apportée aux déplacés à l'intérieur de la Syrie".

Yavuz Selim Kiran a ajouté que la Turquie avait dépensé plus de 40 milliards de dollars américains de son budget pour améliorer les conditions des Syriens résidant sur son territoire, en établissant 52 mille foyers pour les déplacés dans la province syrienne d'Idlib.

"La crise humanitaire en Syrie a atteint des niveaux extrêmement inquiétants. Les pays voisins ne doivent pas supporter seuls les fardeaux de cette crise. De ce fait, nous appelons la communauté internationale à se partager équitablement les fardeaux", a-t-il ajouté.

*Traduit de l'arabe par Hend Abdessamad






Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın