Turquie

Erdogan : Nous visons à produire 100 tonnes d’or par an

Lors d'une allocution prononcée au terme d’une réunion, lundi, du gouvernement, au sein du Complexe présidentiel, dans la capitale Ankara.

Majdi Ismail   | 12.01.2021
Erdogan : Nous visons à produire 100 tonnes d’or par an

Ankara


AA / Ankara


Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a souligné, lundi, que son pays s'est fixé comme objectif d’atteindre un volume de production annuelle de 100 tonnes d'or, d'ici cinq ans.

C'est ce qui ressort d'une allocution prononcée par Erdogan, au terme d’une réunion, lundi, du gouvernement, au sein du Complexe présidentiel, dans la capitale Ankara.

Erdogan a indiqué que le pays a « été impacté négativement, durant l'année 2020, à cause des problèmes qui ont touché aussi bien la Turquie que le monde entier ».

Il a relevé que « la Turquie a terminé le premier trimestre de l'année écoulée en enregistrant un taux de croissance de 4,5% compte tenu de l'arrivée tardive de la Covid-19 et à la faveur des mesures économiques décidées ».

Le chef de l'Etat turc a souligné que la récession économique (9,9 %) enregistrée au cours du deuxième trimestre de l’année à cause de la Covid-19, est inférieure par rapport à d’autres pays, précisant que l'économie avait rapidement, repris sa croissance à la faveur de mesures prises pour un rétablissement du cours normal de la vie à partir du mois de juin 2020.

Il a ajouté que « la production industrielle a enregistré, au 3ème trimestre une augmentation de 30% par rapport au deuxième trimestre ».

Erdogan a poursuivi en indiquant que « la Turquie est devenue désormais l'une des économies à avoir enregistré un taux de croissance parmi les plus élevés (6,7%) au cours du 3ème trimestre de l'année écoulée », affirmant que l'économie s'est engagée au quatrième trimestre dans une bonne posture.

« En dépit de la grande récession qui a notamment touché nos marchés d'exportation à cause de la pandémie » a-t-il indiqué, il n'en demeure pas moins que « nous avons terminé l'année écoulée dans de bonnes conditions en termes d'exportation ».

« Le volume de nos exportations a franchi le cap des quatre milliards de dollars déterminés dans notre programme et je demeure confiant que nous dépasserons l'objectif fixé à un taux de croissance de 0,3% au titre de l'année 2020, dès lors que les chiffres n'ont pas encore été publiés », a insisté le président turc.

Erdogan s'est dit « confiant que l'année 2021 sera marquée par une augmentation des indicateurs d'investissement, de production, d'emploi et d'exportation et durant laquelle, un développement durable sera réalisé ».

« Nous sommes engagés actuellement dans une phase de préparation de bonds qualitatifs qui seront à même de compenser les pertes à travers le renforcement du climat de confiance et de stabilité », a-t-il ajouté.

« Parmi nos priorités au cours de la nouvelle année figurent la stabilisation des prix, ainsi qu'une série de réformes sur lesquelles nous travaillons depuis un certain temps », a-t-il encore soutenu.

« Nous visons à augmenter la production d’or, un métal inscrit à la tête des produits à haute valeur ajoutée, à 100 tonnes annuellement, au cours des cinq prochaines années », a-t-il affirmé.

Erdogan a conclu son intervention en indiquant que la Turquie vise à économiser, en réduisant l’utilisation de l’énergie, quelque 24 milliards de tonnes de pétrole, à travers le Plan d'action national d'économie d'énergie, lancé par le gouvernement depuis deux ans.


*Traduit de l'arabe par Hatem Kattou

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın