Monde

La manifestation des Turcs Ouïghours devant le consulat chinois d’Istanbul continue

- Les Turcs ouïghours, qui n'ont pu rencontrer aucun responsable du consulat, attendent depuis 13 jours pour exprimer leurs demandes et soumettre leurs pétitions

Berk Özkan,Emrah Gökmen,Hilal Şerefli Sari   | 07.01.2021
La manifestation des Turcs Ouïghours devant le consulat chinois d’Istanbul continue

Istanbul

AA / Istanbul

Les Turcs Ouïghours habitant à Istanbul continuent à manifester devant le consulat général chinois à Istanbul réclamant la possibilité de rencontrer leurs proches détenues de force dans des camps par l'administration chinoise.

Un groupe de Turcs Ouïghours, qui n'ont pas pu rejoindre leurs proches depuis des années, y compris des universitaires, des hommes d'affaires et des fonctionnaires, ont ouverts mercredi des pancartes en quatre différentes langues où est écrit "Comment vont nos proches ?", "Libérez notre proches".

Les Turcs ouïghours, qui n'ont pu rencontrer aucun responsable du consulat, attendent depuis 13 jours pour exprimer leurs demandes et soumettre leurs pétitions.

Le président de la province d'Istanbul du parti Saadet, Ömer Faruk Yazıcı, venu au consulat pour soutenir les Turcs Ouïghours, a déclaré dans son discours :

«Aujourd'hui, l’esprit de toute une nation, et non d'une personne, est enlevée et effacée. Alors que cette pratique inhumaine de la Chine se poursuit de manière imprudente, ce qui est encore plus triste, c'est que le monde reste silencieux face à ces atrocités. Mais il y a encore une autre chose plus triste que cela, c'est que le monde musulman reste silencieux face à ces atrocités."

Yazıcı a suggéré de mobiliser l'Organisation de la coopération islamique et d'activer le D8.​​​​​​​


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın